BNP Paribas sonderait les investisseurs privés

le
0
Des émissaires de la banque devraient se rendre au Moyen-Orient pour savoir si des investisseurs seraient prêts à injecter de l'argent frais, selon le Financial Times . Le directeur général répète aux Echos ne pas envisager de levée de fonds pour l'instant.

BNP Paribas cherche t-elle à assurer ses arrières ? La banque française qui a vu son cours de Bourse dévisser de plus de 50% en trois mois pourrait demander de l'aide aux investisseurs privés croit savoir le Financial Times. La banque de la rue d'Antin devrait envoyer dans les jours à venir des émissaires au Moyen-Orient afin de tester l'appétit de potentiels investisseurs au cas où la banque aurait besoin d'argent frais, rapporte le quotidien britannique.

Reuters indique que d'autres banques françaises auraient également engagé des négociations avec le Qatar pour un investissement du même type. BNP Paribas et Société générale n'ont pas souhaité commenter cette information, l'Élysée non plus. «BNP Paribas conduit naturellement des road shows comme chaque année pour présenter la société et promouvoir son action auprès des investisseurs du monde entier», a répondu à Reuters une porte-parole de BNP Paribas.

Selon le Financial Times, BNP Paribas pourrait c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant