BNP Paribas rachète les 25% de l'Etat belge dans Fortis

le
0
BNP PARIBAS RACHÈTE LES 25% DE L'ETAT BELGE DANS FORTIS
BNP PARIBAS RACHÈTE LES 25% DE L'ETAT BELGE DANS FORTIS

PARIS (Reuters) - BNP Paribas va racheter les 25% détenus par l'Etat belge dans BNP Paribas Fortis pour 3,25 milliards d'euros, ont annoncé mercredi le gouvernement belge et le groupe bancaire français dans un communiqué commun.

BNP Paribas, qui détiendra ainsi 100% de sa filiale, précise que l'opération aura un impact négatif d'environ 50 points de base sur son ratio de solvabilité dit de Bâle III, qui s'appliquera à compter de janvier 2019.

Ce ratio est actuellement de 10,8%.

Le groupe bancaire français ajoute que l'opération sera relutive d'environ 3% sur son bénéfice net par action pro forma estimé pour 2013.

Le plan stratégique de BNP Paribas Fortis rendu public en mars 2013 sera poursuivi et sa gouvernance continuera de refléter "l'identité belge de l'institution", assure-t-il.

Le conseil de la banque aura ainsi une "représentation appropriée de membres indépendants belges jusqu'en 2020" et des centres d'expertise comme la gestion de trésorerie et l'affacturage seront maintenus en Belgique.

Cette opération, qui se soldera par une plus-value de 900 millions d'euros pour l'Etat belge, permettra à ce dernier de se désendetter.

L'Etat belge, qui avait vocation à sortir de Fortis, reste actionnaire du groupe BNP Paribas à hauteur de 10,3%.

"Les objectifs que le gouvernement s'était fixé lors de son investissement initial ont été pleinement atteints. La banque a tenu ses engagements malgré un contexte difficile", souligne-t-il.

BNP Paribas avait acquis en 2009 75% de Fortis après le sauvetage de cette dernière par l'Etat belge, conséquence de la crise financière.

Pascale Denis, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant