BNP Paribas : le risque politique italien

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La résurgence de l'instabilité politique en Italie, après la décision de Mario Monti de démissionner une fois le budget 2013 voté, a provoqué un sursaut instantané des taux d'intérêt des obligations d'Etat.

Le rendement de l'échéance à dix ans a ainsi repris 25 points de base, à 4,78%. L'action de BNP Paribas qui contrôle 100% de Banca Nazionale del Lavoro et détient de la dette d'Etat italienne en portefeuille en paie le tribut, avec un recul du titre de près de 3%, en séance. 

Par ailleurs, la journée-investisseurs organisée avec le courtier Oddo a permis de tirer des conclusions nuancées sur la stratégie de BNP Paribas. La rencontre a confirmé que, grâce à un ajustement terminé, l'heure d'un «retour à la croissance» avait sonné, estime l'analyste d'Oddo. Cependant, écrit l'intermédiaire, la croissance externe n'est plus envisagée, l'an prochain, « faute d'une stabilité du cadre réglementaire ». En outre, les dirigeants ne veulent pas s'engager sur des objectifs de rentabilité des fonds propres ajoute Oddo. 

En outre, les informations données sur l'activité de banque de détail dénotent une certaine déception. Les revenus des réseaux de ce métier ne devraient pas, en effet, progresser en 2013. En cause, la croissance terne des volumes de crédit distribué et une pression sur les commissions de service. Oddo précise d'ailleurs que «BNL en Italie, pourrait connaître une dégradation mais qui resterait limitée». 

Conservez.

Les cours de BNP Paribas en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant