BNP Paribas lance deux fonds dédiés aux entrepreneurs sociaux

le
0

(NEWSManagers.com) -

BNP Paribas vient de lancer deux nouveaux fonds dont l'objectif est de financer des entrepreneurs sociaux. Le premier, BNP Paribas Social Business France, est destiné à ses clients en France et le second, BNP Paribas Social Business Impact France, alimentera le premier.

En pratique, BNP Paribas Social Business France est le premier fonds solidaire proposé par la banque de détail à ses clients particuliers. Labellisé Finansol, il est composé de 90% minimum d'actifs sélectionnés selon les principes de l'Investissement Socialement Responsable et de 5 à 10% d'investissements dans des entreprises de l'économie sociale et solidaire via des organismes comme le Groupe La Varappe, le Réseau Cocagne, Habitat et Humanisme et Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, etc. (*)

BNP Paribas Investment Partners (BNPP IP) a donc, par ailleurs, crée parallèlement le fonds d'investissement Social Business Impact France, qui soutient le développement des entreprises françaises à finalité sociale. Outre le FCP BNP Paribas Social Business France, ce fonds est ouvert aux fonds d'épargne salariale solidaires gérés par BNPP IP et aux investisseurs professionnels désireux de réaliser un investissement de " social impact investing" .

D'un objectif de 10 millions d'euros à mi-2015 et 40 millions d'ici trois ans, ce fonds a vocation à croître rapidement pour soutenir une trentaine d'entreprises sociales françaises à fin 2016, indique un communiqué, qui précise que des personnalités emblématiques du social impact investing ont accepté de rejoindre le Comité d'orientation stratégique du fonds :Olivier de Guerre président de PhiTrust Partenaires, Nicolas Hazard, Président du Comptoir de l'Innovation, Fanny Picard, associée fondatrice d' Alter Equity.

(*) Lancé fin juin 2014, le fonds était autorisé à investir à hauteur de 10% maximum des titres de capital ou de dette émis par des émetteurs français et/ou européens au sens géographique. Mais depuis le 3 novembre, la stratégie d'investissement a été revue pour se limiter aux émetteurs de juridiction française appartenant à l'économie sociale et solidaire. Par ailleurs, les entreprises ou associations dans lesquelles investissent le cherchent à répondre à un besoin social et / ou environnemental, dans des domaines tels que la lutte contre l'exclusion, l'insertion, l'innovation sociale autour de la santé (techniques de soins pour les séniors, logement intergénérationnel pour remédier à la dépendance, produits innovants pour pallier au handicap etc...) (...), en lieu et place d'entreprises ou d'associations qui cherchent à répondre à un besoin social et / ou environnemental, dans des domaines tels que la lutte contre l'exclusion, l'insertion, de la santé (...).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant