BNP Paribas : l'Allemagne en ligne de mire

le
0
La banque française a bouclé un premier semestre solide. Elle a dégagé un bénéfice de 3,3 milliards d'euros, en baisse de 29% sur un an.

BNP Paribas a bouclé un bon premier semestre 2013 comparativement à ses pairs. Alors que la croissance économique est restée atone en Europe, la première banque française affiche un bénéfice de 3,3 milliards, en baisse de 29% sur un an. Les analystes tablaient sur une baisse plus importante. La Bourse a apprécié ce résultat. Le titre grimpait d'un peu moins de 1% en matinée dans un marché stable.

Pour Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de BNP Paribas, «ces résultats prouvent la solidité de la banque sur ses grands marchés». La banque a poursuivi tout au long du premier semestre son programme de réduction des coûts. Elle a déjà réalisé un sixième de son objectif, fixé à fin 2015, de 2 milliards d'euros d'économies récurrentes.

L'Italie souffre

Les résultats de la banque de détail apparaissent stabl...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant