BNP Paribas IP se prépare pour une consolidation des indices actions

le
0

(AOF) - "Nous restons positionnés dans l’anticipation d’un changement du climat d’investissement, car plusieurs classes d’actifs nous paraissent onéreuses", avertissent Joost van Leenders et Colin Graham, de l'équipe Solutions multi-actifs de BNP Paribas IP, dans leur dernier point hebdomadaire sur l'allocation d'actifs. Concrètement, cela passe par une sous-pondération des actions mondiales, de la dette émergente en devises fortes et des matières premières.

Les deux experts s'interrogent donc sur la possibilité d'une correction pour plusieurs raisons. D'abord,  Joost van Leenders et Colin Graham restent prudents concernant les valorisations. Certes, certaines d'entre elles sont élevées mais "compte tenu de la faiblesse des taux d'intérêt et des rendements obligataires, de nombreux actifs pourraient rester surévalués pendant un certain temps."

Plus significatif, le recul depuis plusieurs trimestres des bénéfices des sociétés américaines pourrait annoncer un ralentissement de la croissance économique. "Les indicateurs avancés de la zone euro ont d'ailleurs faibli", précisent les deux gérants de BNP Paribas IP.

Troisième facteur pour une éventuelle correction : le retour du débat sur l'efficacité des mesures de soutien des banques centrales. Joost van Leenders et Colin Graham ont les yeux rivés sur la prochaine réunion de la Banque du Japon, le 21 septembre, avec le risque de déception qu'elle comporte.

"Enfin, il y a les incertitudes politiques, notamment le résultat de l'élection présidentielle aux États-Unis, le référendum sur la Constitution en Italie, les difficultés de formation d'un nouveau gouvernement en Espagne et les élections en Allemagne, où les eurosceptiques gagnent du terrain (bien que ce développement soit probablement moins un souci pour l'Allemagne que pour d'autres États membres de l'Union européenne)", concluent les deux membres de l'équipe Solutions multi-actifs de BNP Paribas IP.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant