BNP Paribas IP ferme sa sous-pondération des actions européennes

le
0

(AOF) - Selon BNP Paribas IP, le référendum britannique conduira probablement à des politiques monétaires plus accommodantes que précédemment. Lorsque le gérant avait mis en place sa sous-pondération des actions européennes en avril, le gérant anticipait une croissance seulement modeste des bénéfices dans la zone euro et considérait que le taux de distribution n'était pas soutenable.

Depuis lors, les estimations de bénéfices pour 2017 se sont stabilisées aux États-Unis et en Europe, mais à un niveau relativement plus bas en Europe qui l'incite à penser qu'il existe un potentiel d'amélioration sur ce plan.

La question de la pérennité des dividendes se posait plus au Royaume-Uni. Cependant, avec la dépréciation de la livre et la perspective d'une hausse des bénéfices réalisés à l'étranger libellés en livres, le paiement d'un dividende durable devrait se révéler moins problématique pour les entreprises britanniques. Nombre des arguments qui justifiaient la sous-pondération ayant évolué, BNP Paribas IP a décidé de fermer cette position.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant