BNP Paribas IP examine les moyens d'augmenter l'exposition aux actifs risqués

le
0

(AOF) - Joost van Leenders et Colin Graham, de l'équipe Solutions multi-actifs de BNP Paribas IP, examinent des moyens d’augmenter leur exposition aux actifs risqués, après des semaines de positionnement prudent. "Les perspectives de résultats des entreprises ne nous paraissent plus négatives. Les anticipations des analystes sont devenues plus réalistes, notamment pour 2016. Les actions des pays développés, en particulier aux États-Unis et dans une certaine mesure en Europe, nous semblent chèrement valorisées, mais la politique monétaire reste positive", décryptent les experts.

Ces derniers estiment qu'ils pourraient considérer de manière sélective des classes d'actifs ou des secteurs qui bénéficieraient des effets positifs possibles des changements aux États-Unis mais seraient dans le même temps à l'abri des risques.

Néanmoins désireux de garder une poche sécurisée, BNP Paribas IP maintient sa surpondération des obligations d'État américaines par rapport à celles de la zone euro. "Les rendements aux États-Unis ont augmenté plus rapidement que ceux en Allemagne, mais les risques politiques ont entraîné une forte hausse des rendements en Italie. Cette position n'a donc pas beaucoup souffert dans l'ensemble. Nous avons également conservé une position longue sur les obligations indexées sur l'inflation de la zone euro face aux obligations nominales", ajoutent Joost van Leenders et Colin Graham.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant