BNP Paribas et Crédit mutuel s'allient dans le paiement mobile

le
0
    par Julien Ponthus et Maya Nikolaeva 
    PARIS, 20 octobre (Reuters) - BNP Paribas  BNPP.PA  et le 
Crédit mutuel ont annoncé jeudi le lancement en 2017 d'une 
application commune de paiement par téléphone portable, une 
initiative qui intervient alors qu'aucun standard ne s'est 
encore imposé en France sur ce marché stratégique.  
    "La nouvelle application permettra en un seul geste de 
régler simplement ses achats aussi bien en magasin que sur 
internet", expliquent dans un communiqué les deux banques.  
    Outre le paiement, l'application permettra de gérer, pour 
les enseignes partenaires, la relation client comme les 
avantages des cartes de fidélité et les promotions 
personnalisées, et mettra aussi à disposition de nouveaux 
services comme les paiements entre particuliers. 
    L'application, dont la marque doit être dévoilée en fin 
d'année, passe par l'union des portefeuilles électroniques des 
deux banques, Wa! et Fivory, qui associent des grandes enseignes 
comme Auchan, Carrefour  CARR.PA  ou encore Total  TOTF.PA . 
    Les deux banques seront à terme actionnaires de référence 
d'une nouvelle coentreprise, qui aura à son tour de table les 
partenaires actuels, Mastercard  MA.N , Auchan et Total.  
    "Cette structuration laisse la place à un ou deux grands 
'retailers' (distributeurs) ou grands industriels qui pourraient 
nous rejoindre au capital de la société", a dit à Reuters 
Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas.  
    Selon le banquier, il est essentiel de convaincre le maximum 
de distributeurs possible pour atteindre une masse critique et 
faire de cette nouvelle application un succès.  
    "Pour que cela marche un 'digital wallet' (portefeuille 
électronique), il faut à la fois une très grande massification 
d'usage, un très grand nombre d'utilisateurs et un grand réseau 
d'acceptation", estime Thierry Laborde, qui n'a pas voulu nommer 
les distributeurs intéressés par ce nouveau service.  
    Celui-ci se distingue, selon lui, des autres initiatives en 
cours en France pour développer et généraliser les paiements 
mobiles grâce à sa palette de services dédiés à la relation 
client. 
    Paylib, un service de paiement sécurisé en ligne, a annoncé 
pour la fin de l'année une solution sans contact chez les 
commerçants équipés de terminaux.  
    Les réseaux des Banques populaires et des Caisses d'Epargne 
viennent pour leur part de lancer une campagne de publicité pour 
le service "Apple Pay", désormais disponible pour ses clients.   
   
    La Banque Edel a par ailleurs également annoncé jeudi la 
mise en place de nouvelles solutions pour que les commerçants 
français puissent accepter des touristes chinois le paiement via 
le portefeuille électronique Alipay, très populaire en Chine.  
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant