BNP Paribas : douche froide sur les comptes 2013

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Trois de chute. BNP Paribas perd encore en milieu d'après-midi 3,7%. Soit 2,8 milliards d'euros de capitalisation envolés. La banque de la rue d'Antin a pourtant dévoilé pour 2013 un résultat net de 4,8 milliards d'euros. Mais la performance est en baisse de 26,4% par rapport au millésime 2012. Et nettement en deçà des attentes. En cause ? Une provision surprise de 798 millions d'euros (1,1 milliards de dollars) constituée au quatrième trimestre 2013. Celle-ci fait d'ailleurs plonger le résultat net de 75% sur la période, à 127 millions d'euros.

L'embargo américain sur l'Iran. En fait, la banque dirigée par Jean-Laurent Bonnafé a dû se résoudre à chiffrer ? et provisionner - son risque sur le dossier iranien. Jusqu'à présent, elle s'était montrée peu diserte sur ces paiements réalisés en dollars au cours de la décennie 2000 avec l'Iran. Or, selon BNP Paribas, l'enquête interne menée depuis 2009 et désormais achevée montre que ces paiements « pourraient être considérés comme non autorisés au regard des lois et des règles fixées par les autorités des États-Unis ». En clair des négociations sont en cours avec la justice américaines et des sanctions pécuniaires sont probables.

Évasive sur le calendrier. À brève échéance, cet épisode a deux conséquences pour la banque. D'une part, il écorne son capital d'irréprochabilité, de banque très prudente dans ses choix et ses méthodes. Ce statut de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant