BNP Paribas annonce une réorganisation de ses activités

le , mis à jour à 08:10
1
BNP PARIBAS SE RÉORGANISE
BNP PARIBAS SE RÉORGANISE

par Julien Ponthus et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - BNP Paribas a annoncé vendredi, à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, un plan de transformation de son pôle Corporate and Institutional Banking (CIB) afin de l'adapter aux contraintes réglementaires et d'améliorer sa rentabilité sur un marché sur lequel certains de ses concurrents ont déjà beaucoup réduit la voilure.

"CIB gagne aujourd'hui des parts de marché dans un contexte de repli de certains concurrents", se félicite dans un communiqué la banque pour qui "une nouvelle étape d'adaptation de CIB est aujourd'hui cependant nécessaire pour faire face aux nouvelles contraintes".

Très attendue par les investisseurs, cette réorganisation des activités de conseil, de financement et de marchés de capitaux censée apporter huit points de rentabilité sur fonds propres d'ici 2019, sera déclinée sur plusieurs axes stratégiques.

Un programme d'économies aura ainsi comme objectif de parvenir à un milliard d'euros d'économies de coûts d'ici 2019.

La banque de la rue d'Antin veut parallèlement rationaliser l'allocation de son bilan sur les métiers, pays et clients les plus prometteurs, tout en visant une réduction brute de 20 milliards d'euros des actifs pondérés.

Elle veut aussi développer des métiers moins gourmands en capital et plus générateurs de commissions, comme le conseil ou les services aux clients, et se renforcer sur des produits tels que les dérivés.

Au total, le pôle CIB vise "une croissance annuelle moyenne des revenus de 4% entre 2015 et 2019, une amélioration du coefficient d'exploitation de huit points et une amélioration du résultat avant impôt de 1,6 milliard d'euros par rapport à 2015", résume la banque.

Aucune estimation d'un éventuel impact sur les effectifs n'a été communiquée par le groupe, qui s'est félicité des performances actuelles de CIB "malgré un contexte de marchés attentiste et nerveux", alors que des concurrents comme Deutsche Bank ont souffert ces derniers mois dans la banque d'investissement.

En 2015, le résultat avant impôt de CIB a progressé de 17,9% à 3,329 milliards d'euros (+7,6% à périmètre et taux de change constants).

NOUVEAU PLAN 2020 POUR LE GROUPE

BNP Paribas, dont la capitalisation boursière a fondu de plus de 20% depuis le début de l'année, présentera dans le courant de cette année un plan stratégique à l'horizon 2020 pour l'ensemble du groupe.

Ce dernier a enregistré au quatrième trimestre un résultat net de 665 millions d'euros, inférieur au consensus Reuters, qui le donnait à 845 millions.

Les profits du quatrième trimestre ont été entamés entre autres par une dépréciation d'actifs de 0,9 milliard d'euros liée à la filiale italienne BNL.

Le dividende proposé à l'assemblée générale au titre de 2015, à 2,31 euros par action est inférieur à celui attendu en moyenne par les analystes interrogés (2,42 euros).

L'établissement bancaire français a néanmoins dépassé les attentes en terme de renforcement de sa structure financière en augmentant sur trois mois de 20 points de base son ratio de solvabilité "Common Equity Tier 1" (CET1), à 10,9% alors que le marché n'attendait que 10,8%.

Pour satisfaire aux nouvelles exigences réglementaires de fonds propres, BNP Paribas doit atteindre un ratio de capital CET1 de 11,5% en 2019.

Enfin, la banque a confirmé sa volonté de céder sa filiale américaine First Hawaiian Bank afin de renforcer son bilan d'environ 40 points de base.

(édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le vendredi 5 fév 2016 à 10:30

    C'est de la sécurité de nos dépôts dont il n'est question qu'à la marge.