BMW Z4 : la descente en gamme

le
0
Le constructeur munichois réserve la primeur d'une évolution du roadster Z4 au public du salon de Detroit, début janvier.

Lancée au printemps 2009, la deuxième génération du roadster Z4 aura marqué un tournant pour la firme bavaroise en se convertissant au toit rigide escamotable, au profit de la polyvalence d'usage et du confort. Pour BMW, il s'agissait de s'inspirer de Mercedes qui, depuis 1996, avec le SLK, s'attachait les faveurs d'une clientèle adepte de la formule «deux en un». Arrivé à mi-carrière, le Z4 s'offre logiquement une remise à niveau. Côté design, les lignes étant encore largement d'actualité, les retouches sont mineures et concernent un jonc chromé autour de la prise d'air latérale. A l'intérieur, l'ambiance se veut plus raffinée avec une finition plus soignée et de nouvelles harmonies de couleur et de nouvelles possibilités de personnalisation.

Un troisième 4-cylindres

La véritable nouveauté se cache sous le c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant