BMW préserve ses traditions avec la 335i

le
0
Pour la sixième génération de son best-seller, la firme à l'hélice ne propose plus qu'un seul six cylindres essence. Mais quel six cylindres!

Lors d'un premier essai réalisé en novembre dernier avec des motorisations 4 cylindres, nous avions constaté l'embourgeoisement de la nouvelle Série 3. Et de conclure qu'elle risquait de paraître un peu fade aux yeux de fidèles habitués à davantage de sportivité. Nous revenons aujourd'hui sur le sujet avec une version 335i qui paraît en mesure d'infléchir notre jugement.

La 335i est mue par un 6-cylindres en ligne de 3 litres de cylindrée. Suralimenté par un turbocompresseur, il développe 306 ch et fournit 400 Nm de couple maxi sur une plage de régime s'étendant de 1.200 à 5.000 tr/min. Cette noble mécanique est proposée au choix avec une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à 8 rapports. La version à boîte automatique affiche la plus faible consommation. Ainsi, en France, elle est taxée d'un malus écologique de 750¤, contre 1.300 ¤ pour la version à boîte manuelle. Les 550 ¤ économisés diminuent d'autant le supplément

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant