BMW affiche un solide 1er trimestre

le
7
LA CHINE DOPE LES VENTES DE BMW AU 1ER TRIMESTRE
LA CHINE DOPE LES VENTES DE BMW AU 1ER TRIMESTRE

par Edward Taylor

FRANCFORT (Reuters) - BMW a fait état mardi d'une hausse plus marquée qu'attendu de son bénéfice au premier trimestre à la faveur notamment d'une forte demande en Chine et a déclaré que ses nouveaux modèles l'aideront à réaliser des ventes record en 2014.

Le numéro un mondial des voitures haut de gamme investit massivement pour augmenter ses capacités de production et élargir sa gamme afin de ne pas être détrôné par ses rivaux de toujours, Mercedes-Benz (groupe Daimler) et Audi (groupe Volkswagen).

Le résultat d'exploitation du constructeur allemand est néanmoins ressorti à 2,09 milliards d'euros sur la période contre un niveau de 2,05 milliards attendu par les analystes interrogés par Reuters.

"BMW a pris un bon départ et devrait rester au sommet pour le moment, même si Mercedes est en train de rattraper son retard. BMW a la possibilité de dépasser Audi en termes de rentabilité si les ventes et la marge conservent cette dynamique", a déclaré l'analyste spécialisé dans l'automobile chez M.M. Warburg, Marc-René Tonn.

Malgré des investissements de plusieurs dizaines de millions d'euros et des nouveaux modèles en préparation, dont les BMW Serie 4 et la nouvelle Mini, la marge opérationnelle des activités automobiles, l'indicateur de référence pour comparer ses performances à celles de ses concurrents, a dépassé les attentes des analystes.

Bien qu'en léger recul à 9,5% sur le trimestre, contre 9,9% un an plus tôt, la marge opérationnelle est supérieure à celle de Mercedes-Benz (7%). Audi a réalisé une marge opérationnelle de 10,1%.

"BMW a démarré plus fort que nous le prévoyions avec une marge opérationnelle de 9,5%, tandis que notre prévision était de 9,2%", peut-on lire dans une note d'ISI Global Automotive. Les analystes ajoutent que les marges vont probablement encore s'améliorer au cours de l'année.

Le groupe munichois a réaffirmé ses objectifs 2014 et confirmé prévoir une progression significative de son bénéfice imposable par rapport au 7,91 milliards d'euros réalisés en 2013.

VENTES RECORD AU T1, BOND DES LIVRAISONS EN CHINE

Les ventes du groupe, incluant BMW, Mini et Rolls-Royce, ont enregistré une croissance record de 8,7% sur les trois premiers mois de l'année grâce à un bond de 25% des ventes en Chine.

En Europe, les ventes ont grimpé de 3,4% malgré un recul de 1,4% en Allemagne. Les ventes aux Etats-Unis ont augmenté de 2,7%, comme au premier trimestre 2013.

Les ventes de la seule marque BMW ont elles augmenté de 12,1%, dopées par la demande pour les véhicules tout terrain X1, X3 et X5 et pour la berline Serie 3. Cette forte demande a compensé une chute de 12,5% des ventes de Mini alors que le groupe prépare le lancement d'un nouveau modèle.

BMW a confirmé son intention de porter le total de ses ventes à deux millions ou plus cette année après un chiffre record de 1,96 million en 2013.

Le directeur financier de BMW Friedrich Eichiner a déclaré que la croissance des ventes devrait s'accélérer au cours de l'année à mesure que ses nouveaux modèles seront lancés. La Mini devrait arriver chez les concessionnaires en juin et juillet.

La crise en Ukraine n'a pas de conséquence visible sur les ventes du groupe en Russie, a déclaré de son côté Norbert Reithofer, le président du directoire de BMW, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Il a ajouté que BMW anticipait une forte demande pour sa voiture électrique i3 en fibre de carbone dans les mois à venir. BMW en a vendu un millier au mois de mars. "Nous avons un carnet de commandes très solide, je ne dirai pas sur combien de mois", a dit le patron de BMW. Après son lancement inaugural en Europe, l'i3 a été commercialisée en avril aux Etats-Unis, qui devrait être le principal marché de ce modèle. BMW a écoulé 2.022 véhicules électriques dans le monde au premier trimestre.

A Francfort, l'action BMW cède 0,52% vers 14h50 GMT tandis que le Dax lâche 0,81% et l'indice européen du secteur automobile 1,26%. Depuis le début de l'année, le titre BMW affiche une hausse de près de 4% contre un gain de près de 5,5% pour l'indice sectoriel.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le mardi 6 mai 2014 à 17:40

    arrière garde et épousons ENFIN notre époque

  • M7093115 le mardi 6 mai 2014 à 17:39

    Là bas c'est la réussite, ici l' échec ou de graves problèmes rejetons nos attitudes d'

  • nebraska le mardi 6 mai 2014 à 17:07

    Rien ne vaut une Dacia LOL et RELOL

  • loco93 le mardi 6 mai 2014 à 15:02

    En France, on le voit bien dans la posture des propriétaires de pijot ou de Reno, ils sont fières de posséder leur mazout émettant un bruit de tracteur rappelant presque ceux de nos grands parents des champs... Finalement on se sent fière d'avoir acheter un soit disant petit bijoux que n'importe qui pourrait s'offrir à crédit mais surtout fière de rejeter des particules fines dans l'atmosphère et de dégrader ma santé de nos enfants... Il y a vraiment de quoi crâner avec sa tuture!

  • M7097610 le mardi 6 mai 2014 à 14:31

    Tesla, c'est mieux !

  • M78543 le mardi 6 mai 2014 à 14:24

    excellentes voitures pour rouler en France à 80 km/h mouarf

  • nicog le mardi 6 mai 2014 à 13:46

    Pas étonnant, les politiciens Allds font tout pour soutenir leur industrie Automobile. Les politiciens français font exactement l'inverse.