BME: c'est la fin d'une époque, selon Société Générale.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon Société Générale (SG), l'action de l'opérateur boursier espagnol Bolsas y Mercados Españoles (BME) ne prend pas suffisamment en compte les risques concurrentiels qui émergent. Le bureau d'études a entamé le suivi de l'action BME avec un premier conseil vendeur, l'objectif de cours à 12 mois étant fixé à 24 euros.

A la Bourse de Madrid, l'action BME n'en prend pas ombrage et grappille 0,2%, à presque 27 euros, dans un marché en légère baisse.

L'argumentation de la note de recherche est claire : la concurrence qui commence à sévir en Espagne risque de déstabiliser BME. 'Depuis que la concurrence est arrivée sur le segment espagnol de la compensation (en avril 2016), la part de marché de BME s'est écroulée d'environ 10%', indique la note de recherche.

Et ce n'est pas fini : SG cite le risque que représente le projet TARGET2-Securities (T2S) visant à harmoniser les procédures de règlement-livraison dans l'Eurosystème. Selon les analystes, le “T2S” pourrait menacer cette autre activité de BME à partir de septembre 2017.

“Pour BME, une époque s'achève, et les bénéfices devraient maintenant se retrouver structurellement sous pression, ce qui pourrait ouvrir la voie à des fusions-acquisitions”, en déduit SG.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant