Bloqué sur la route en Rhône-Alpes : «J'ai fait 5 km en 5 heures !»

le
6
Bloqué sur la route en Rhône-Alpes : «J'ai fait 5 km en 5 heures !»
Bloqué sur la route en Rhône-Alpes : «J'ai fait 5 km en 5 heures !»

Des automobilistes qui s'arrêtent au milieu de l'autoroute pour mettre des chaînes à leurs pneus, des impatients qui se soulagent entre les voitures, des pompiers qui distribuent du lait pour les enfants... Antoine, qui rentrait en famille d'une semaine de vacances de ski vers Paris, ne s'imaginait pas vivre une telle pagaille ce samedi sur les routes enneigées de Rhône-Alpes.

«Nous sommes partis à 9 heures du matin de Crest-Voland (Savoie), tout allait bien, puis nous avons été bloqués sur l'A40 dans le sens Chamonix-Mâcon, à hauteur de Bellegarde-sur-Valserine (Ain), à un peu plus de 100 kilomètres de là, jusqu'à 17h15, raconte-il, joint par leParisien.fr. En cinq heures, j'ai fait cinq kilomètres... Les autorités avaient fermé plusieurs tunnels un peu plus loin pour éviter que des gens ne s'y retrouvent coincés à cause des chutes de neige. Et donc on a attendu jusqu'à leur réouverture. On ne parvenait à avancer que de 100 mètres toutes les dix minutes environ !»

Selon lui, le manque d'information était criant. «Rien sur les panneaux, regrette-il. Et la radio Autoroute Info conseillait d'emprunter un autre itinéraire. Sauf qu'il n'y a pas vraiment d'autre itinéraire possible sauf à prendre le réseau secondaire encore plus enneigé ! De même, on nous conseillait de nous arrêter sur des aires d'autoroute pour chaîner, mais à cet endroit il n'y en a quasiment pas ! Conséquence : les automobilistes chaînaient au milieu de la route, du grand n'importe quoi... Et puis quand tout a été définitivement bloqué, tout le monde sortait de sa voiture, c'était surréaliste.» Joint en fin de soirée, Antoine est finalement arrivé vers 23 heures en région parisienne, après 14h de trajet pour 600 kilomètres, «soit le double d'un trajet normal», précise-t-il, bien décidé à se faire rembourser les 45 euros de péage auprès des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône...

(L'autoroute A40 saturée dans le sens Chamonix-Mâcon. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le lundi 23 fév 2015 à 14:21

    A la base, il n'y a pas lieu d'y avoir des vacances scolaires au mois de Février, les momes ont beaucoup trop de vacances, resultat ils ne savent ni lire ni écrire et ils ont de trop grosses journées, donc ces bouchons ne devraient pas exister. Les gens n'ont pas à partir au sport d'hiver, ils n'ont plus de pouvoir d'achat (mouarf...)

  • Road40 le dimanche 22 fév 2015 à 08:57

    d'ailleurs lors de la signature , certains oublient de cocher l'option ...naufrage . lol

  • Road40 le dimanche 22 fév 2015 à 08:42

    et on rejoue les '' naufrages de la route " , une fois de plus . Avant de skier , faut etre naufragé .C'est le prix a payer, t'as pas le choix !

  • lemonon1 le dimanche 22 fév 2015 à 07:44

    en mai les routes sont dégagées ! hier j'ai joué aux cartes bien au chaud chez moi !

  • s.thual le dimanche 22 fév 2015 à 01:31

    le jour ou en France on acceptera de laisser un espace suffisant entre les vehicules , sans qu un andouille vienne entre deux, on aura reglé les problèmes de freinage collisions glissades en hiver aveuglement lors de grosses pluie etc ,,,et sans pv ni penalites on arriveera encore plus vite a bon port !mais ca c est avec le bon sens ,,,,,,

  • s.thual le dimanche 22 fév 2015 à 01:25

    une astuce si vous avez peur des bouchons prolonges et que votre vessie ne tient pas la route !conservez une bouteille plastique ou un recipient jetable ou refermable ,,,ca peut etre utile,,,,,,les routiers masculin nous en donnent la preuve a voir les poubelles sur les bas cotes des routes !