Bloomberg libère son «trône» à New York

le
0
«Roi» de la ville depuis douze ans, le maire sortant pourrait rebondir en politique au niveau national.

Michael Bloomberg le jurerait presque, la main sur le c½ur: le 1er janvier prochain, après la cérémonie d'investiture de son successeur à la mairie de New York, rien ne l'empêchera de partir en vacances «pour la première fois depuis douze ans». Au programme, du golf, à Hawaï puis en Nouvelle-Zélande. Peu importent les innombrables sollicitations politiques pour l'hyperactif milliardaire élu à la mairie de New York en février 2002, et réélu deux fois depuis.

Pressenti pour un destin national, autant admiré que haï pour ses franches prises de position sur les armes à feu et la réforme de l'éducation, le «roi Mike», à 71 ans, semble sincère dans son intention de s'éloigner de la scène publique - du moins pour le moment. Il a surtout démontré ce qu'un homme immensément riche - 31 milliards de dollars de trésorerie selon le magazine Forbes - pe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant