Blocus du port de Marseille : vers la fin de la crise ?

le
6
La justice a tranché en faveur de la compagnie maritime corse, qui voit son cargo-roulier, le Stena Carrier, empêché d'entrer dans le port de la cité phocéenne par les marins de la CGT.
La justice a tranché en faveur de la compagnie maritime corse, qui voit son cargo-roulier, le Stena Carrier, empêché d'entrer dans le port de la cité phocéenne par les marins de la CGT.

Trente mille euros par infraction constatée. C'est le prix que devra payer la CGT marins si les grévistes ne procèdent pas à la levée du blocage qui dure depuis mardi matin au port de Marseille. Le tribunal de grande instance de Marseille, saisi dans le cadre d'un référé introduit par le consortium d'entrepreneurs corses de Corsica Linea, a rendu sa décision ce vendredi en fin d'après-midi. La justice a tranché en faveur de la compagnie maritime corse, qui voit son cargo-roulier, le Stena Carrier, empêché d'entrer dans le port de la cité phocéenne par les marins de la CGT.

Le syndicat considère que la compagnie privée, qui a lancé une nouvelle ligne de fret entre la Corse et le continent pour concurrencer la SNCM reprise par Patrick Rocca à l'issue du jugement du tribunal de commerce de Marseille du 20 novembre dernier, est « une entrave au service public » et « une attaque frontale » contre l'activité de leur compagnie. D'autant que cette dernière a connu, après sa reprise par le groupe Rocca, un plan de licenciement concernant près de 600 employés.

Reste que, dans son ordonnance, dont Le Point.fr a pu prendre connaissance, le juge a interdit au syndicat et à son chef de file, Frédéric Alpozzo, « de participer d'une quelconque manière aux opérations destinées à empêcher le Stena Carrier d'accéder au port de Marseille et d'y effectuer les chargements et déchargement requis, d'entraver ou...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 il y a 11 mois

    syndicats caca. Ils devraient se reconnaitre.

  • trador8 il y a 11 mois

    CGT club des gros tir au flanc

  • trador8 il y a 11 mois

    Des id-iots vous dis-je et fain-éants avec ça

  • d.e.s.t. il y a 11 mois

    Bien joué, il faut les frapper au portefeuille, c'est la seule menace qui les impressionne, ces voyous CGT!

  • M3118502 il y a 11 mois

    Heureusement qu'on va empêcher la CGT de détruire l'ensemble de l'économie française. Rappelons leur proximité avec des parties qui ont créé la pénurie partout où ils ont eu le pouvoir dans le monde. On comprend pourquoi.

  • mary2776 il y a 11 mois

    il faut dissoudre la CGT