Blockchain-R3 revoit sa levée de fonds à la baisse à $150 mlns

le
0
    par Anna Irrera 
    PARIS, 22 novembre (Reuters) - Le consortium bancaire R3 
CEV, spécialisé dans la technologie blockchain, a revu le 
montant de sa première grande levée de fonds auprès de ses 
participants à 150 millions de dollars (141,4 millions d'euros) 
contre 200 millions précédemment envisagés et a modifié le 
montage de l'opération, a dit une source au fait du dossier.  
    R3 CEV, dont le siège est à New York, prévoit désormais de 
donner aux plus de 70 banques participantes, 60% de son capital 
en contrepartie de leur financement, a dit la source.  
    Plus de 90% des 42 banques fondatrices ont fait part de leur 
intérêt à participer à la levée de fonds, a ajouté la source.  
    Le montage prévoyait initialement la création d'une nouvelle 
entité qui fournirait des services partagés liés à la 
technologie des chaines de blocs à ses actionnaires, lesquels en 
auraient détenu 90%, et dont R3 aurait assuré la gestion pendant 
dix ans tout en y conservant une participation.  
    Goldman Sachs  GS.N  et Banco Santander  SAN.MC , deux 
membres fondateurs de R3, ne souhaitent ni rester membres du 
consortium ni participer à la levée de fonds, ont dit des 
porte-paroles. Morgan Stanley  MS.N  et National Australia Bank 
 NAB.AX  n'y participeront pas non plus, a dit la source qui a 
requis l'anonymat. 
    La plupart des autres membres du consortium ont accepté les 
nouvelles conditions de l'offre mais R3 ne s'attend pas à ce que 
tous ses membres y participent.  
    La levée de fonds de R3 intervient dans un contexte où de 
nombreuses banques et autres institutions financières 
développent leurs investissements dans les technologies de 
validation blockchain, dont la monnaie virtuelle bitcoin est la 
déclinaison la plus connue.  
    D'autres start-ups cherchent à vendre aux banques des 
applications liées à la technologie blockchain et la concurrence 
sur ce nouveau segment s'est fortement renforcée au cours des 
derniers mois.  
    Depuis son lancement en septembre 2015, R3 a attiré un 
nombre croissant de grandes banques internationales dont UBS 
 UBSG.S , JP Morgan Chase  JPM.N  et Deutsche Bank  DBKGn.DE  
selon un modèle de cotisations annuelles. Thomson Reuters 
 TRI.TO  est aussi membre de R3.  
    Goldman Sachs et Santander ont d'autres participations dans 
des start-ups liées à la technologie blockchain comme Digital 
Asset Holdings. 
       
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant