Blockbuster multiplie les fermetures de magasins

le
0
La chaîne de location de DVD jadis omniprésente dans les centres commerciaux américains, est victime de l'engouement pour les services de vidéo à la demande comme Netflix, Hulu, Amazon Instant Video et Comcast.

De notre correspondant à Washington,

Blockbuster, filiale de Dish Network, premier opérateur de télévision par satellite aux États-Unis, annonce la fermeture de 300 magasins de plus. Il ne lui en restera plus que 500. Quelque 3000 emplois vont disparaître dans la foulée. Lorsque Dish avait racheté Blockbuster en faillite en 2011, pour 320 millions de dollars, la chaîne comptait encore 1700 magasins.

Le dessein de Charlie Ergen, le patron de Dish Network, était initialement d'utiliser les magasins de Blockbuster pour vendre des abonnements à Dish Network, y compris un nouveau service de vidéo à la demande. Des obstacles réglementaires ont rapidement bloqué cette ambition. Le vague projet de vendre des services de téléphonie sans f...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant