Blocages routiers: réparation financière refusée à une entreprise touchée

le
0

La justice a débouté le Groupe Charles André (GCA), un des principaux transporteurs français, qui demandait 307.000 euros de dommages et intérêts aux syndicats à l'origine de blocages routiers en 2015, selon un jugement du 29 novembre consulté jeudi par l'AFP.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant