Blocages contre la loi Travail : Le Maire qualifie de «faute» la visite de Valls en Israël

le
0
Blocages contre la loi Travail : Le Maire qualifie de «faute» la visite de Valls en Israël
Blocages contre la loi Travail : Le Maire qualifie de «faute» la visite de Valls en Israël

Bruno Le Maire frappe fort. Invité ce dimanche matin d'Europe 1, iTélé et Le Monde, le député Les Républicains de l'Eure, candidat à la primaire à droite, a vertement reproché à Manuel Valls son absence de France alors que la moitié des raffineries sont bloquées par des opposants à la loi Travail.

Le Premier ministre est arrivé samedi soir en Israël et dans les Territoires palestiniens, pour une visite destinée à relancer le processus de paix. « C'est une vraie faute du Premier ministre de ne pas être aujourd'hui en France pour mettre fin à ces situations de pénurie. (…) La sécurité n'est plus garantie dans les manifestations que l'on voit se succéder jour après jour », a critiqué Le Maire, ajoutant : « sa place est en France plutôt que de lancer une initiative diplomatique mort-née ».

Depuis le début des mobilisations contre la future loi Travail, de plus en plus perturbées par des violences, et le lancement de Nuit Debout le 31 mars, l'ancien ministre de l'Agriculture martèle qu'il « faut mettre fin à la dictature des minorités » pour respecter « le sens de la démocratie ». Mais il ne dit pas comment il s'y prendrait. « C'est le rôle du Premier ministre et du gouvernement », insiste-t-il. Aujourd'hui, domine en France « un désordre généralisé, attisé par des forces d'extrême gauche », et « les Français ont le sentiment qu'il n'y a plus de gouvernement, de chef de l’État, qu'il n'y a plus personne à la tête de la France ».

Près de mille interpellations ont été effectuées depuis le début de la mobilisation ? « Et le désordre continue », rétorque Le Maire. Bernard Cazeneuve a décoré samedi l'adjoint de sécurité agressé par des casseurs parisiens dans sa voiture de police mercredi ? « Sa réponse ne peut pas être (qu')une médaille, elle est où la solution ? », tempête-t-il.

Pour Le Maire, qui estime que « François Hollande n'a pas mandat » pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant