Blocage du bureau de la procureure générale du Venezuela

le
0
    CARACAS, 5 août (Reuters) - Les forces de sécurité 
vénézuéliennes ont pris position samedi autour du bureau de la 
procuereure générale Luisa Ortega au lendemain de l'entrée en 
fonction de l'Assemblée constituante qu'elle juge illégitime. 
    Vendredi, le parquet général qu'elle dirige a demandé à la 
justice d'annuler l'inauguration de l'Assemblée constituante, 
prévue ce vendredi, en raison de soupçons de manipulation du 
vote par les autorités. 
    Les opposants redoutent que cette nouvelle assemblée, que 
plusieurs pays dont les Etats-Unis ont refusé de reconnaître, 
octroie les pleins pouvoirs au chef de l'Etat. 
    Le président Nicolas Maduro estime que la création de cette 
Constituante apaisera le pays après quatre mois de 
manifestations antigouvernementales qui ont fait plus de 120 
morts, dans un pays miné par les pénuries et la récession. 
    Proche de l'ancien président Hugo Chavez, Luisa Ortega a 
pris ses distances avec le régime de Nicolas Maduro. 
 
 (Hugh Bronstein, Corina Pons et Girish Gupta, Nicolas Delame 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant