Bleus - V.Collet : " Aller arracher cette médaille de bronze "

le
0
Bleus - V.Collet : " Aller arracher cette médaille de bronze "
Bleus - V.Collet : " Aller arracher cette médaille de bronze "
Le sélectionneur de l'équipe de France, Vincent Collet est revenu longuement sur le match perdu (90-85) face à la Serbie en demi-finales du Mondial. Après avoir donner son analyse et exprimer ses regrets, il souhaite remporter le bronze samedi (18h) face à la Lituanie

Qu'elle est votre analyse après cette élimination face aux Serbes ?

Ce qui nous est arrivé en première mi-temps, n'est pas un problème d'état d'esprit, de ne pas vouloir bien faire. C'est simplement d'avoir été moins concentré, un peu moins discipliné, d'avoir rêvé un peu. Certains de nos joueurs ont pensé que ça allait continuer naturellement comme contre l'Espagne. Ce n'est jamais ça le sport à ce niveau là. C'était un autre match, qu'il fallait aborder avec la même discipline, la même concentration, la même envie, pour avoir une chance de le gagner. Peut-être qu'on l'aurait même pas gagné. On revient dans le match parce qu'on joue notre va-tout, qu'on est libéré.

Vous pensez qu'il y a des regrets à avoir sur ce match ?

Beaucoup de regrets, parce qu'on a pas appliqué avec le même sérieux ce qu'on voulait faire. Si on l'avait fait et qu'on avait perdu, il faut accepter. Par exemple, je pense que la Serbie a fait un grand match. Donc c'est quelque chose qu'il faut reconnaître, bravo à eux. Ils ont été globalement remarquables. Mais ce que je regrette effectivement, c'est qu'on ait été un peu immature sur certaines séquences, certains comportements. Tout le monde voulait j'en suis sur faire un grand match. Mais ce n'est pas suffisant. Le grand match il faut le faire ensemble. On ne bat pas la Serbie en demi-finale de la Coupe du Monde avec des individualités. On les bat en respectant ce qu'on a mis en place et en étant bon. Mais il faut respecter ce qu'on a mis en place, et en première mi-temps on ne l'a pas du tout fait.

Pensez-vous pouvoir aller chercher cette médaille de bronze ?

On a très peu de temps pour aller chercher ce qu'on est venu chercher. On a encore une chance. J'en parlais il y a deux jours et ça reste vrai. Donc il faut vraiment qu'on récupère. On est dans une situation qui est très compliquée  par rapport à la Lituanie. Ils ont un jour de plus de récupération. On a fini le match à minuit, dans 18h il faudra à nouveau ferrailler. Par contre il faut oublier la fatigue, il nous reste plus qu'un match. Quoi qu'il en soit demain soir à 20h c'est terminé, donc il faut tout donner  pour essayer de ramener cette médaille. C'est un remake des championnats d'Europe l'an passé. Ca va être compliqué, la Lituanie est une forte équipe, très physique, très solide. Ils vont proposer des choses qui ne vont pas être très éloignées de la Serbie, sans Teodosic malgré tout. A nous de trouver les ressources mentales et physiques pour aller arracher cette médaille de bronze, que je pense nous méritons. Au vu du parcours, ça ne serait pas immérité, apres ce qu'on a fait, que ce soit en quarts contre l'Espagne mais même ce soir sur la deuxième mi-temps, ce n'était pas donné à tout le monde de faire ce come-back.

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Madrid : Jean-François Paturaud 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant