Bleus : une sélection encore ouverte et incertaine

le
0
Bleus : une sélection encore ouverte et incertaine
Bleus : une sélection encore ouverte et incertaine

Si de cette trêve internationale, beaucoup ne retiendront que l'hommage magnifique de Wembley, Didier Deschamps, lui, a encore un drôle de casse-tête à quelques mois de l'Euro...

  • Les gardiens : avec Costil en ambianceur, en attendant Areola

    Lloris en choix numéro un et capitaine, devant Steve Mandanda : la hiérarchie chez les gardiens en équipe de France est claire et acquise depuis longtemps s'agissant du rôle de portier titulaire et de son premier suppléant. Pour ce qui est du poste un peu plus anecdotique – sportivement parlant – de troisième gardien, il semblerait que Deschamps ait fait son choix : Ruffier pas tenté de jouer les figurations et Areola encore un peu tendre, c'est Benoît Costil qui devrait fort logiquement être de l'aventure des Bleus au prochain Euro. Le portier du Stade rennais a été appelé pour cette semaine internationale alors même qu'il revenait de blessure. Un signe fort qui lui est envoyé. Bienvenue à lui dans la confrérie des Lionel Charbonnier.

  • Les centraux : Koscielny peine à convaincre les sceptiques

    S'il reste perfectible, Raphaël Varane paraît être l'indéboulonnable de la défense centrale pensé par Deschamps pour faire briller les Bleus à l'Euro. Le sélectionneur a titularisé le jeune daron madrilène lors des six matchs internationaux disputés depuis le début de saison (Portugal, Serbie, Arménie, Danemark, Allemagne, Angleterre), pour un bilan de 4 buts encaissés. Il y a en revanche de la concurrence pour être son copain de charnière centrale. Laurent Koscielny, titulaire à trois reprises cette saison (Allemagne et Angleterre après le Portugal), tient la forme en club mais peine encore à convaincre avec le maillot national sur le dos, à l'image de sa timide prestation de Wembley. Il semblerait donc qu'un Mamadou Sakho à 100 % de sa forme physique est un complément plus idéal de Varane, d'autant qu'il progresse aussi en club. Mais le joueur de Liverpool, actuellement blessé n'a été titulaire en sélection cette saison que face à l'Arménie… Le quatrième défenseur central dans l'esprit de Deschamps est Eliaquim Mangala, aligné face à la Serbie et le Danemark, tandis que Loïc Perrin est la solution " au cas où ". À surveiller aussi, la progression de Kurt Zouma dans un Chelsea en crise. Jérémy Mathieu semble être de l'histoire ancienne, tandis qu'au contraire Aymeric Laporte pourrait continuer longtemps de…



  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant