Bleus : Sakho se souvient de ses 16 ans

le
0
Bleus : Sakho se souvient de ses 16 ans
Bleus : Sakho se souvient de ses 16 ans

Il a été l'homme de la qualification des Bleus. Auteur d'une prestation XXL lors du match retour de mardi soir contre l'Ukraine (3-0, barrages retour de la Coupe du Monde 2014), Mamadou Sakho, le défenseur central international français de Liverpool, a confirmé sur RMC qu'il avait bien marqué un doublé au Stade de France. « Oui, bien sûr, je la touche (ndlr : sur la troisième réalisation des Bleus), explique l'ancien Parisien. Si je ne la touche pas, la balle sort. Je marque du genou ! Je suis toujours un défenseur. Mais c'est sûr qu'occasionnellement, si je peux marquer des buts pour aider l'équipe, je le fais. Mon dernier doublé ? Ça remonte... J'avais 16 ans, je crois. C'était un match contre Caen. On avait gagné 5-0 et j'avais mis un doublé. J'ai eu ce retour après le match. Beaucoup de gens ont comparé mon doublé à celui de Thuram. C'est flatteur pour moi. Mais moi j'essaye simplement de toujours donner le maximum pour l'équipe. Et je reste Sakho. »

« Je dédie cette victoire à Koscielny »

Mamadou Sakho (23 ans) savoure cette qualification pour le Mondial brésilien, mais il n'est pas question de s'arrêter en si bon chemin. « Il faut savourer cette qualification. Mais on n'a rien gagné. Il faut aller à la Coupe du Monde en étant prêt. En tant que compétiteurs, on commence un tournoi pour essayer d'aller au bout. On va tout donner pour essayer de faire le meilleur parcours. Il faut retenir que quand on veut, on peut. On l'a montré. Toute l'équipe était prête psychologiquement, physiquement. Quand on joue tous ensemble, avec de la détermination, on peut faire quelque chose de grand. Je dédie d'ailleurs cette victoire à Laurent Koscielny (ndlr : expulsé en Ukraine), qui a vraiment donné le maximum à l'aller. J'ai une pensée pour lui parce que je sais qu'il avait envie de jouer ce match-là. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant