Bleus : Rouzier reconnait qu'il y avait de la fatigue

le
0
Bleus : Rouzier reconnait qu'il y avait de la fatigue
Bleus : Rouzier reconnait qu'il y avait de la fatigue

Au sortir de la finale du Tournoi de Qualification Olympique de Berlin perdue face à la Russie, Antonin Rouzier a avoué avoir senti un manque de fraîcheur dans son équipe. Earvin Ngapeth, de son côté, a la tête tournée vers le Japon.

Les Bleus ont manqué leur chance de valider leur billet pour les prochains Jeux Olympiques, battus par la Russie en finale du Tournoi de Qualification de Berlin ce dimanche. Une défaite qu’Antonin Rouzier met sur le compte d’un manque de fraîcheur des Bleus. « J'avais l'impression que les Russes étaient plus frais, nous on était fatigués. Mentalement, on y était, on s'est arrachés jusqu'au bout, mais c'est vraiment physiquement qu'ils ont fait la différence, a assuré le pointu d’Izmir dans un communiqué de la FFVB. Je pense vraiment qu'ils ont fait le match de leur vie, ils ont été impressionnants, ça fait longtemps que je ne les ai pas vus jouer comme ça. Ce qui domine, c'est d'abord la déception, mais on essaie de changer d'état d'esprit tout de suite et de penser à la qualification au Japon, ce sera un tournoi plus facile que celui-là. »

Earvin Ngapeth, en ce qui le concerne, a déjà la tête tournée vers la dernière chance des Bleus avec un tournoi au Japon en mai et juin prochain, qui attribuera trois places pour Rio. « Bravo aux Russes, ça reste une très très grosse équipe, ils méritent leur victoire, a confié le réceptionneur-attaquant tricolore. Nous sommes confiants, on va aller au Japon, je pense à mes amis serbes qui se sont fait éliminer, nous, on a encore une chance et c'est une superbe chance, parce que ce sera un tournoi beaucoup plus facile qu'ici, je suis sûr qu'on va se qualifier. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant