Bleus : Rami se paye Deschamps

le
0

Non retenu par Didier Deschamps pour l’Euro 2016 malgré une belle saison du côté du FC Séville, Adil Rami a profité d’une interview sur RMC pour critiquer le sélectionneur national dont il n’a pas apprécié les propos.

Adil Rami a peut-être eu un petit pincement au coeur mercredi soir lorsqu’il a soulevé la première Ligue Europa de sa carrière. Car l’ancien Lillois n’a plus qu’un match à disputer cette saison (la finale de la Coupe du Roi face au FC Barcelone) alors qu’il rêvait peut-être d’Euro 2016. Malgré les nombreux forfaits au sein de la défense centrale ces dernières semaines (Kurt Zouma, Mamadou Sakho voire Aymeric Laporte), le joueur de 30 ans n’a pas été sélectionné dans les 31 par Didier Deschamps. C’est même le « sans sélection » Samuel Umtiti qui a été appelé en tant que réserviste alors que lui en compte…. Oui, mais aucune depuis juin 2013. Pourtant, Rami, cette saison, c’est 27 rencontres de Liga et sept en Ligue Europa ponctuées par des prestations très solides au sein de la charnière du FC Séville où il est titulaire indiscutable.

Rami : « Ça veut dire que je suis un voyou »

Et lorsqu’il n’a pas vu son nom lors de l’annonce de Didier Deschamps la semaine passée, le natif de Bastia n’a pas apprécié. Mais pas forcément pour les raisons attendues. « J’ai vraiment été déçu pour une chose, a-t-il débuté dans un entretien accordé à RMC jeudi. Tous ceux qui me connaissent le savent : tu peux critiquer mon football et mes performances, mais dans son discours, de dire qu’il ne prendrait pas les meilleurs joueurs individuellement mais les meilleurs joueurs de groupe, ça veut dire que je ne suis pas un bon garçon, un voyou. En tout cas, je l’ai pris comme ça. Si on parle football, je ne vois pas pourquoi je ne suis pas à l’Euro » Lors de son intervention, le sélectionneur national avait notamment justifié l’absence de Karim Benzema en expliquant avoir toujours « considéré que l’équipe était au-dessus de tout ».

Rami et la révélation sur Deschamps

« Les critères sont les mêmes pour tout le monde en équipe de France, renchérit-il. Jouer dans un club européen : je suis à plus de 50 matchs cette saison. La régularité : face au Real, au Barça, et à la Juventus, voire face à l'Atlético Madrid ou le FC Valence, c’est quelque chose. Quand on parle avec des vrais connaisseurs du football européen, j’ai de quoi être déçu… » Déçu et même amer lorsqu’il révèle avoir eu une petite discussion avec Deschamps l’été dernier : « J’ai appelé Deschamps après mon départ du Milan AC. Je lui ai demandé si j’avais toujours une chance pour l’Euro et il m’a demandé quels clubs me voulaient. J’avais des propositions du FC Séville et Lyon l’été dernier (ndlr : Mapou Yanga-Mbiwa avait finalement été recruté par les Lyonnais), ainsi que quelques autres, qui étaient pour l’argent. Deschamps m’a conseillé d’aller à Séville ». L’ancien pensionnaire du Milan AC pourra toujours se consoler avec un premier trophée européen dans son palmarès. Mais pas sûr que cela calme sa rancoeur à l’encontre de Deschamps dont la réponse est désormais attendue.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant