Bleus - Parker : " C'était dur, on était fatigués "

le
0
Bleus - Parker : " C'était dur, on était fatigués "
Bleus - Parker : " C'était dur, on était fatigués "

Auteur d'un panier historique face à la Pologne, Tony Parker s'est satisfait de la troisième victoire des Bleus à l'Eurobasket malgré la fatigue. Même son de cloche du côté de Florent Piétrus qui a également rendu hommage à son coéquipier.

« C’était dur. Je pense qu’on était fatigués, a expliqué Tony Parker au micro de Canal + Sport après la victoire étriquée de l’équipe de France face à la Pologne lundi (69-66). On n’avait pas de jambes mais défensivement on tenait. On sait qu’on peut mieux faire mais l’essentiel est là. Je pense qu’on n’a pas eu de paniers faciles, pas de contre-attaques. Il va falloir qu’on se repose parce qu’on a joué trois matchs compliqués. »

TP, meilleur marqueur de l’histoire

Auteur du premier panier français de la rencontre, le meneur des Spurs en a profité pour devenir le meilleur marqueur de l’histoire de la compétition. Un honneur pour « TP ». « C’est particulier. C’est un honneur d’être parmi les meilleurs joueurs européens de tous les temps, s’est réjoui l’ancien joueur du PSG Racing, auteur de 16 points contre la Pologne. Je veux remercier tout le monde, ma famille, mes coéquipiers et j’espère qu’on va aller au bout parce que ça ne voudra dire quelque chose que si on ramène l’or. »

Piétrus : « Il entre dans la légende »

Interrogé sur ce record, Florent Piétrus n’a pas tarit d’éloge sur son coéquipier en sélection. « Il entre dans la légende, c’est admirable. C’est un grand basketteur. Il a laissé et il laissera sa trace en équipe de France. Ça fait plaisir d’être son coéquipier depuis tant d’années. On a connu des moments de galère ensemble, des moments de joie aussi. Les galères resserrent les riens. J’ai beaucoup de respect pour le joueur mais surtout l’homme. »

Un repos bien mérité 

L’ailier fort de Nancy s’est ensuite livré à la même analyse que Tony Parker. Fatigués, les Bleus ont dû lutter face à de vaillants Polonais, mais l’essentiel est là. « Ça a été un gros combat contre une équipe motivée. On a manqué un peu de fraîcheur et ça les a mis en confiance, a expliqué le joueur de 34 ans. Mais défensivement, on était en place. Il faut aussi savoir gagner des matchs comme ça, compliqué. On l’a fait et c’est bien pour la suite de la compétition. Le repos va faire du bien au corps. Trois matchs d’affilée, ça n’est pas facile. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant