Bleus - Italie-France : Deschamps devrait revenir au 4-3-3

le
0
Bleus - Italie-France : Deschamps devrait revenir au 4-3-3
Bleus - Italie-France : Deschamps devrait revenir au 4-3-3

Après un Euro réussi avec un système à deux attaquants, Didier Deschamps devrait revenir au 4-3-3 qui lui est cher à l’occasion du match amical en Italie. L’occasion également de voir de nouvelles têtes en Bleu.

Le 4-4-2 (ou 4-2-3-1, c’est selon) employé par Didier Deschamps pour emmener les Bleus en finale de l’Euro 2016 ne devrait pas survivre, dans un premier temps, au mois de juin qui a vu l’équipe de France briller à domicile. En vue de préparer la première levée des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde en Biélorussie, le sélectionneur des Bleus devrait revenir un peu en arrière et remettre au goût du jour son 4-3-3 mais plus que le système, ce sont les hommes qui, à certains postes, devraient changer du tout au tout.

Défense inédite et rajeunie

Hugo Lloris forfait en raison d’une blessure aux ischio-jambiers de la cuisse gauche avec Tottenham, c’est sans surprise Steve Mandanda qui prendra sa place dans le but. Le gardien tout frais arrivé à Crystal Palace aura une nouvelle occasion de briller en Bleu, lui qui peine à se faire une place en Angleterre. Absent lors de l’Euro 2016, Raphaël Varane va retrouver sa place de titulaire en défense centrale aux côtés de Laurent Koscielny, qu’il a cédé un temps à Adil Rami puis Samuel Umtiti. Le défenseur du Real Madrid va hériter du brassard de capitaine en l'absence d'Hugo Lloris. Mais le début de révolution post-Euro va principalement s’effectuer sur les côtés de la défense avec un rajeunissement bienvenu. Sagna absent et Evra ne rentrant plus forcément dans les plans de Didier Deschamps en vue du Mondial 2018, Djibril Sidibé et Layvin Kurzawa vont avoir une chance de montrer au sélectionneur qu’il peut compter sur eux. Le Monégasque était réserviste avant l’Euro, et le Parisien, qui n’a plus joué avec les Bleus depuis novembre 2014, avait vu Lucas Digne lui être préféré comme doublure de Patrice Evra.

Du classique au milieu et devant

Les latéraux devraient être les seules véritables « fantaisies » de Didier Deschamps au moment d’affronter la Squadra Azzurra. Car le trio du milieu de terrain sera dans la lignée du début d’Euro avec Blaise Matuidi, qui n’a finalement pas bougé dans la dernière ligne droite du Mercato, aux côté du nouveau joueur de Chelsea Ngolo Kanté et du néo-Red Devil Paul Pogba. Ce dernier ne devrait pas être le seul joueur de Manchester United titularisé par le sélectionneur national puisque Anthony Martial, en forme avec le club mancunien et profitant de l'absence de Moussa Sissoko avant la rencontre, devrait composer le trio offensif avec les indiscutables Antoine Griezmann, décalé sur l’aile droite quand il occupe l’axe dans le 4-2-3-1, et Olivier Giroud, qui aura une nouvelle fois la charge de mener l’attaque tricolore en l’absence de Karim Benzema, qui n’entre pas encore (voire pas du tout) dans les plans de Didier Deschamps.

L’Italie devrait faire dans le classique, Verratti titulaire ?

Pour sa première sur le banc de l’Italie en remplacement d’Antonio Conte, Giampiero Ventura ne devrait pas chercher à bousculer les habitudes mises en place par son prédécesseur. C’est donc un 3-5-2 que ce dernier devrait aligner face aux Bleus. La défense centrale à trois éléments ne va changer qu’à la marge car Leandro Bonucci n’a pas été retenu pour raisons personnelles et devrait être remplacé par le Florentin Davide Astori aux côtés d’Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini devant Gianluigi Buffon, pas décidé à quitter la sélection. Au milieu de terrain, le retour en sélection de Marco Verratti devrait changer la donne puisque le Parisien pourrait prendre une place de titulaire aux côtés de Marco Parolo et Daniele De Rossi, positionné comme sentinelle devant la défense. Mais Giampiero Ventura pourrait décider de limiter le temps de jeu du Parisien en titularisant à sa place Giacomo Bonaventura. Les ailes devraient revenir à Mattia De Sciglio et Antonio Candreva. Le duo d’attaque pourrait voir Eder changer de partenaire puisque Graziano Pellè, parti en Chine cet été, est en balance avec Andrea Belotti, en grande forme avec le Torino (quatre buts en deux matchs), pour la deuxième place dans l'attaque transalpine. Les compositions probables Italie : Buffon - Barzagli, Astori, Chiellini - Candreva, Bonaventura (ou Verratti), De Rossi, Parolo, De Sciglio - Belotti (ou Pellè), Eder France : Mandanda - Sidibé, Varane, Koscielny, Kurzawa - Pogba, Kanté, Matuidi - Griezmann, Giroud, Martial
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant