Bleus : ils pouvaient y croire, mais n'en sont toujours pas...

le
0
Bleus : ils pouvaient y croire, mais n'en sont toujours pas...
Bleus : ils pouvaient y croire, mais n'en sont toujours pas...

Chaque liste amène son lot de surprises et de déceptions. Avec la série de forfaits qui a émaillé le rassemblement des Bleus pour affronter l'Albanie et la Suède, ils étaient encore plus nombreux que d'habitude à espérer. Revue d'effectif de la réserve de la République...La liste est longue : Patrice Évra, Mamadou Sakho, Jérémy Mathieu, Mathieu Debuchy, Laurent Koscielny, Stéphane Ruffier, Olivier Giroud, Clément Grenier pour les indisponibles attendus. Blaise Matuidi, et le réserviste Benoît Trémoulinas pour les forfaits de dernière minute. On aurait pu ajouter les incertitudes autour de Loïc Perrin et Eliaquim Mangala -indisponibles contre l'Albanie-, la rechute d'un postulant naturel comme Yoann Gourcuff ou encore les retraites internationales plus ou moins volontaires de Franck Ribéry et Samir Nasri... Pour moins que cela en 2004, Raymond Domenech s'était plaint de devoir "racler les fonds de tiroir". En 2014, Didier Deschamps n'a pas pris le temps de s'apitoyer, et nombre de footeux français auraient devenir ces fameux "fonds de tiroir ". Pour le rassemblement de novembre 2014, les vainqueurs s'appellent Benoît Costil, Kurt Zouma, Laywin Kurzawa ou encore Maxime Gonalons. Les perdants ? Tous les autres.
Aymeric Laporte, Samuel Umtiti, oubliés ?
Secteur de jeu le plus touché par les forfaits, la charnière centrale fournissait paradoxalement le plus de postulants pour jouer les bouches-trous : le Basque Aymeric Laporte, le Lyonnais Samuel Umtiti, l'ancien Caennais Thomas Heurtaux, le Milanais Adil Rami ou encore la nouvelle hype du Napoli Kalidou Koulibaly. Au final, Didier Deschamps a surpris tout son monde en rappelant Kurt Zouma, déjà convoqué par le passé mais toujours vierge de sélection. L'actuel défenseur de Chelsea n'ayant disputé que cinq matchs officiels depuis le début de saison (un en Premier League, deux en Ligue des champions pour un but et deux en League Cup), sa convocation reste un point d'interrogation. D'autant que le jeune défenseur de Bilbao et celui de l'OL sont titulaires indiscutables dans leurs clubs. Puissance et gros potentiel -il est champion du monde U20 avec Pogba- l'ancien Stéphanois profite sûrement d'un profil qui fait défaut actuellement chez les Bleus, à savoir un central qui aime les duels et permettrait d'être moins friable sur les coups de pied arrêtés défensifs. Malgré tout, difficile de comprendre l'absence de Laporte -titulaire indiscutable à l'Athletic depuis un an et demi et qui dispute la Ligue des champions- ou Umtiti -pilier de l'OL depuis maintenant plus de deux saisons et champion du monde U20 comme Zouma. D'autant plus que ces deux-là étaient titulaires en Espoirs quand le Londonien...

La liste est longue : Patrice Évra, Mamadou Sakho, Jérémy Mathieu, Mathieu Debuchy, Laurent Koscielny, Stéphane Ruffier, Olivier Giroud, Clément Grenier pour les indisponibles attendus. Blaise Matuidi, et le réserviste Benoît Trémoulinas pour les forfaits de dernière minute. On aurait pu ajouter les incertitudes autour de Loïc Perrin et Eliaquim Mangala -indisponibles contre l'Albanie-, la rechute d'un postulant naturel comme Yoann Gourcuff ou encore les retraites internationales plus ou moins volontaires de Franck Ribéry et Samir Nasri... Pour moins que cela en 2004, Raymond Domenech s'était plaint de devoir "racler les fonds de tiroir". En 2014, Didier Deschamps n'a pas pris le temps de s'apitoyer, et nombre de footeux français auraient devenir ces fameux "fonds de tiroir ". Pour le rassemblement de novembre 2014, les vainqueurs s'appellent Benoît Costil, Kurt Zouma, Laywin Kurzawa ou encore Maxime Gonalons. Les perdants ? Tous les autres.
Aymeric Laporte, Samuel Umtiti, oubliés ?
Secteur de jeu le plus touché par les forfaits, la charnière centrale fournissait paradoxalement le plus de postulants pour jouer les bouches-trous : le Basque Aymeric Laporte, le Lyonnais Samuel Umtiti, l'ancien Caennais Thomas Heurtaux, le Milanais Adil Rami ou encore la nouvelle hype du Napoli Kalidou Koulibaly. Au final, Didier Deschamps a surpris tout son monde en rappelant Kurt Zouma, déjà convoqué par le passé mais toujours vierge de sélection. L'actuel défenseur de Chelsea n'ayant disputé que cinq matchs officiels depuis le début de saison (un en Premier League, deux en Ligue des champions pour un but et deux en League Cup), sa convocation reste un point d'interrogation. D'autant que le jeune défenseur de Bilbao et celui de l'OL sont titulaires indiscutables dans leurs clubs. Puissance et gros potentiel -il est champion du monde U20 avec Pogba- l'ancien Stéphanois profite sûrement d'un profil qui fait défaut actuellement chez les Bleus, à savoir un central qui aime les duels et permettrait d'être moins friable sur les coups de pied arrêtés défensifs. Malgré tout, difficile de comprendre l'absence de Laporte -titulaire indiscutable à l'Athletic depuis un an et demi et qui dispute la Ligue des champions- ou Umtiti -pilier de l'OL depuis maintenant plus de deux saisons et champion du monde U20 comme Zouma. D'autant plus que ces deux-là étaient titulaires en Espoirs quand le Londonien...

...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant