Bleus : Evra remplace Kurzawa

le
0
Bleus : Evra remplace Kurzawa
Bleus : Evra remplace Kurzawa

Victime d'une pubalgie, Layvin Kurzawa est forfait pour les deux matchs de l'équipe de France contre la Suède et la Côte d'Ivoire. Didier Deschamps a décidé de rappeler Patrice Evra.

Patrice Evra n’a peut-être pas porté le maillot de l’équipe de France pour la 80eme et dernière fois lors de la finale de l’Euro contre le Portugal le 10 juillet dernier. Alors qu’il n’avait plus été appelé en équipe de France depuis cette finale perdue, le défenseur latéral gauche de la Juventus Turin, âgé de 35 ans, est de retour à Clairefontaine, pour pallier le forfait de Layvin Kurzawa.

Kurzawa titulaire indiscutable

Le défenseur du PSG (24 ans, 6 sélections, 1 but), forfait pour le match contre Rennes dimanche, alors qu’il avait joué à Bâle mardi en Ligue des Champions, est venu faire constater sa blessure ce lundi à Clairefontaine. Le médecin des Bleus, Franck le Gall, a confirmé qu’il souffrait d’une pubalgie et ne pourrait donc pas jouer les deux matchs des Bleus contre la Suède et la Côte d’Ivoire. Depuis la fin de l’Euro, Layvin Kurzawa est devenu titulaire indiscutable au poste de latéral gauche en équipe de France. Il a disputé les quatre matchs des Bleus (contre l’Italie, la Biélorussie, la Bulgarie et les Pays-Bas) en intégralité, hormis les dernières minutes en Italie où il avait cédé sa place à Lucas Digne dans le temps additionnel, après avoir marqué.

Après Evra, où est la relève ?

Avant le match contre la Squadra Azzura, Didier Deschamps avait expliqué l’absence d’Evra en raison de son âge : « Patrice est toujours à son niveau, mais je dois me projeter sur une Coupe du monde qui a lieu dans deux ans. Patrice a son âge. A lui de maintenir le niveau qu’il a aujourd’hui. Mais ça me semblait important de pouvoir donner du temps de jeu et des responsabilités à des joueurs plus jeunes. Ce n’est pas en étant dans le groupe, sans jouer, qu’ils vont s’affirmer. » A 35 ans, le défenseur de la Juventus évolue toujours à un niveau plus que correct chez la Vieille Dame. Et Benoit Trémoulinas étant toujours blessé, aucun autre latéral gauche français (Mendy ? Morel ?...) n’a visiblement trouvé grâce aux yeux de Didier Deschamps depuis l’Euro.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant