Bleus : Du " flottement " dans le staff selon Onesta

le
0
Bleus : Du " flottement " dans le staff selon Onesta
Bleus : Du " flottement " dans le staff selon Onesta

Après l'élimination prématurée de l'équipe de France lors de l'Euro en Pologne, Claude Onesta a fait un premier bilan. Le sélectionneur a notamment pointé du doigt le fonctionnement avec son adjoint Didier Dinart, à qui il avait donné plus de liberté.

La France n’a pas encore terminé les Championnats d’Europe que les bilans se dressent déjà après l’élimination au Tour Principal. Alors que les Bleus joueront contre le Danemark pour la 5eme place vendredi, Claude Onesta s’est déjà exprimé sur les choses qui n’allaient pas.

Dans des propos rapportés par l’AFP, le sélectionneur a fait son autocritique : « Dans le fonctionnement du staff, il y a aussi du flottement, des choses à dire et donc des choses à corriger. Il y a la semaine de l'entraînement et le match. A partir du moment où on change un peu ceux qui les tiennent et les mènent, il y a forcément des choses inhabituelles et un temps d'acclimatation » a-t-il déclaré.

Lors de cet Euro, le sélectionneur avait donné beaucoup plus de responsabilité à son adjoint Didier Dinart, qui pourrait prendre sa succession dans le futur, probablement après le Mondial en France l’année prochaine. Mais visiblement, le test n’a pas été forcément concluant : « Par moments, on s'est cherché et on n'est pas trouvé. C'est compliqué parce qu'il faut que j'arrive à laisser un espace pour que Didier puisse prendre pleinement la situation en main. J'ai vu des choses que j'aurais aimé pouvoir partager avec lui mais il était déjà engagé dans une option contraire. Mais c'est le propre des gens qui essaient. Si on veut que les gens prennent les rênes, il faut les leur laisser. Si vous les tenez en même temps qu'eux, il y a un côté ridicule à la situation ».

Alors que la France défendra son titre aux Jeux Olympiques de Rio an août prochain, Claude Onesta n’a pas encore décidé s’il allait faire des changements dans le fonctionnement du staff : « On a décidé d'essayer, de voir. On aura nous aussi une analyse à faire sur ce fonctionnement, ses limites actuelles, sur comment les dépasser, continuer à avancer. L'intérêt est de trouver la formule adaptée à une situation donnée. Si cela va mieux en faisant différemment, on n'hésitera pas à le faire ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant