Bleus : Des cailloux sur la pelouse du Stade de France

le
0
Bleus : Des cailloux sur la pelouse du Stade de France
Bleus : Des cailloux sur la pelouse du Stade de France

Au terme de la mise en place des Bleus jeudi au Stade de France, Didier Deschamps a poussé une colère noire. Le sélectionneur a jugé la pelouse dangereuse. Les Tricolores ont notamment trouvé de gros cailloux sur le terrain.

Voir Didier Deschamps énervé est quelque chose de rare. Très rare même. Mais jeudi, à l’issue du dernier entrainement des Bleus avant le match amical contre l’Allemagne, le sélectionneur français était dans tous ses états. « Pelouse indigne, peut-on lire dans des propos relayés par nons confrères de L’Equipe. Manque de professionnalisme. Irresponsable. » A la découverte de l’état de la pelouse du Stade de France, les joueurs de l’équipe et le staff sont restés indignés. En effet, de gros cailloux parsemaient le terrain du Stade de France. Plus tôt dans la journée, c’est l’Allemagne qui s’était entrainée à Saint-Denis, et Joachim Löw avait fait le même constat. Dès lors, le staff des Bleus prévient la Fédération qui s’est empressée d’avertir le consortium Stade de France (cSdF).

Tensions entre la FFF et le consortium Stade de France

L’objectif ? Sauver tout ce qui peut l’être pour l’affiche de ce vendredi soir entre la France et l’Allemagne. Jeudi soir, la Fédération exprimait encore son mécontentement : « Non seulement la pelouse ne répond pas aux critères fixés par les instances internationales, ce qui est ennuyeux, surtout pour une telle affiche, mais l’aire de jeu est carrément dangereuse pour l’intégrité des joueurs », rapporte le quotidien sportif. En regardant plus loin que l’affiche de ce vendredi, cette affaire ravive les tensions entre le cSdF et la FFF. La Fédération ayant engagé deux recours devant la justice à l’encontre du consortium. En cause, le contrat qui lie les deux parties depuis 1995 et jusqu’en 2025 pour la location du Stade de France. Avec un loyer annuel de 7,6 millions d’euros pour quatre matchs au minimum. Avec seulement deux matchs cette saison, la FFF doit donc s’acquitter de 3,8 millions d’euros par match. Bien loin des 1,1 M€ que doit sortir la Fédération Française de Rugby et des quelques 900 000 euros pour l’UEFA pour organiser un match de l’Euro.

 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant