Bleus : Collet poursuit sa réflexion

le
0
Bleus : Collet poursuit sa réflexion
Bleus : Collet poursuit sa réflexion

Après la défaite cinglante face à la Serbie (73-63) mercredi à Belgrade, Vincent Collet est revenu sur la prestation de ses joueurs. Le sélectionneur des Bleus déplore le manque de solidarité de son groupe et confirme être toujours en pleine réflexion quant à sa composition finale.

« J’attendais autre chose ». Vincent Collet était visiblement déçu après la défaite de Belgrade (73-63) face à une Serbie déjà au point. « On n’a pas été à la hauteur du défi proposé, on n’a pas su s’aider », regrette le coach strasbourgeois à la fin de match. Pris à la gorge après un très bon début de partie, les Bleus n’ont jamais été en mesure de réciter une partition offensive et collective fluide. « On a souffert de leur agressivité, on a joué de manière trop individualiste, on perd 23 ballons tout en ne donnant que 14 passes décisives. Ce n’est pas le jeu de la France. On veut beaucoup trop prouver de choses alors qu’on doit chercher à jouer ensemble », confirme le sélectionneur dans les colonnes du journal L’Equipe.

Néanmoins, cette défaite, dans ce qui était le plus gros test des Français avant le début de l’Euro, doit se révéler utile au staff tricolore. « Si on sait s’en servir, cette défaite pourra être très utile, car elle a mis en évidence plusieurs de nos défauts. Il faut bouger plus face aux défenses de ce niveau. (Les Serbes) ont été très patients. C’est une piste de travail pour nous », analyse Vincent Collet.

Un match Kahudi-Heurtel ?

Toujours dans la réflexion, l’entraineur français devait divulguer sa liste définitive après le match face à la Russie (9 août dernier) mais le casse-tête continue pour trouver la bonne formule. « Chaque jour nous fait avancer, confie Collet. Mais la réflexion reste entière. Au-delà des performances individuelles, nous sommes obligés de prendre en compte des critères de complémentarité. Evan (Fournier) a eu de l’adresse pour la première fois depuis le début et il a été mieux en défense. D’un autre côté, on a souffert au remplacement de Tony Parker à la mène. Or c’est un critère essentiel, à prendre en compte, sachant qu’en plus, nous le ménageons volontairement en vue des échéances futures ».

Considérant que Mam Jaiteh ne fera pas partie de la sélection pour l’Euro (le trio Gobert-Ajinça-Lauvergne possède une longueur d’avance à l’intérieur), un dernier joueur doit partir pour ramener le groupe des 14 Tricolores actuels à 12. La bonne performance de Fournier, et celle, moins visible mais tout aussi solide, de Charles Kahudi pourrait rebattre les cartes alors que Thomas Heurtel, lui, semble diminué depuis le départ de la préparation. Reste à savoir si les problèmes à la mène forceront Collet à renforcer ce secteur et à emmener avec lui le trio de meneurs Diot-Parker-Heurtel ou cinq arrières-ailiers, avec Kahudi, en ayant à l'esprit que Nando De Colo, voire Evan Fournier, peuvent éventuellement dépanner au poste 1.

Maxime Habert

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant