Bleus : Boudjellal défend les " étrangers " du XV de France et tacle les tennismen

le
0
Bleus : Boudjellal défend les " étrangers " du XV de France et tacle les tennismen
Bleus : Boudjellal défend les " étrangers " du XV de France et tacle les tennismen
En conférence de presse, Mourad Boudejellal a défendu les rugbymen étrangers évoluant au sein de l'équipe de France. Le président du RCT a argumenté ses propos en taclant les homologues tennismen qui résident en Suisse.

Pas franchement connu pour garder sa langue dans la poche, Mourad Boudjellal est resté fidèle à sa réputation ce mardi en conférence de presse. Interrogé au sujet des rugbymen internationaux étrangers évoluant sous le maillot du XV de France, le président du Rugby Club Toulonnais a écarté cette polémique pour rebondir vers une autre. « Je suis stupéfait par ce débat. L'équipe de France doit être représentative de la société. Le problème des joueurs étrangers en France est une fausse question. Si un joueur a la nationalité française, il doit pouvoir jouer pour les Bleus ».

L'homme d'affaires fait ici référence à la polémique autour de Scott Spedding et Rory Kockott, deux joueurs sud-africains ayant récemment obtenu la nationalité française, et qui ont participé à la tournée d'automne du XV de France. Mais alors que le débat semblait clos, le président a argumenté ses propos en pointant du doigt les tennismen français, récents finalistes de la Coupe Davis, tous résidents en Suisse. « Je suis choqué quand il y a des tennismen qui vivent en Suisse et qui jouent pour l'équipe de France, en chantant la Marseillaise la main sur le c½ur. ». Une fois de plus, le sulfureux président du RCT ne mâche pas ses mots et s'invite dans la polémique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant