Bleus - Boris Diaw : " On n'allait pas finir le match à 20%... "

le
0
Bleus - Boris Diaw : " On n'allait pas finir le match à 20%... "
Bleus - Boris Diaw : " On n'allait pas finir le match à 20%... "
Conscient des problèmes d'adresse de l'équipe de France au début du match contre la Croatie, le capitaine des Bleus Boris Diaw savait que le vent allait finir par tourner, à condition de garder une bonne défense. Ce qui a été fait.

Boris Diaw, capitaine de l'équipe de France
On est content d'être en quarts de finale, c'est une première étape. Ce n'est jamais facile, on l'a vu ce soir. On a commencé très mal dans le premier quart-temps. On shoote, je crois, à 20%. Je rate des lay-ups. On rate tous les tirs, mêmes faciles. Et on revient quand même, grâce à notre défense, c'est pour ça qu'on a réussi à rester dans le match. On a continué à bien défendre, et ensuite on savait que l'adresse allait revenir, on n'allait pas finir le match à 20%... A partir du moment où on arrive en huitièmes, en quarts, ce sont des matchs-couperets, on sait qu'il y a la pression de rentrer à la maison. Avant le match, on ne savait pas si ce soir on allait continuer l'aventure, ou si ça allait être fini. En tout cas, à chaque match on fait tout pour continuer. (...) Je ne pense pas que la pression explique le mauvais début de match, car on a quand même une équipe habituée à jouer ce genre de matchs. Ce n'est pas toujours explicable... On va regarder le match de l'Espagne avec grande intention. Quoi qu'il arrive, ce sera difficile. On sait le niveau de jeu que peut avoir l'Espagne, et pour gagner contre une équipe comme ça, il faut qu'on réalise le match parfait.

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Madrid, Jean-François Paturaud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant