Bleus : André-Pierre Gignac : « C'est terrible, c'est un cauchemar... »

le
0

Des 23 Français, il est sans doute le plus marqué par l’échec des Bleus en finale de l’Euro ce dimanche soir. André-Pierre Gignac a néanmoins pris le temps de s’arrêter en zone mixte où il a répété son immense tristesse, sans parvenir à chasser de son esprit l’image de son poteau dans le temps additionnel.

André-Pierre Gignac, sur quoi se joue cette finale ? Je pense que l'on a dominé notre sujet pendant 90 minutes en jouant de malchance. C’est le football. La réalité, c’est qu’ils nous ont attendus, ils ont imposé un faux rythme et ils nous ont tués dans cette prolongation. Et c’est terrible… Vraiment, c’est un cauchemar. C’est dur. Pensez-vous que la fatigue ait pu se faire ressentir pendant la prolongation ? En finale, il n’y a pas de fatigue. Eux aussi étaient fatigués à ce compte-là. C’est comme ça, ça se joue sur un coup du sort. Nous, on a des occasions, on tape le poteau à la 90eme. Si elle rentre… Elle peut revenir sur Griezmann, au contraire elle prend de la vitesse et elle s’échappe. C’est le football, mais vraiment, c’est terrible. Il faut aussi garder les points positifs. On a retrouvé un équipe de France avec de la force, qui a redoré son blason. Il va falloir digérer, même si ça va être dur. On va passer des vacances de merde, mais il va falloir vite se relever pour les qualifications de la Coupe du Monde 2018. Que se passe-t-il dans votre tête au moment du poteau ? Il se passe que j’aurais préféré la voir dedans. C’est la 92eme minute, le match est plié je pense. Mais voilà… C’est de la malchance, je ne sais pas… Franchement, c’est terrible. Je pense à ça là, ça me donne le cafard. [fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/us8psk'] Propos recueillis par R.F., au Stade de France
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant