Bleus : " A la détermination "

le
0
Bleus : " A la détermination "
Bleus : " A la détermination "
Auteurs d'une première phase des plus réjouissantes, les Bleus ont abordé le deuxième tour de la meilleure des manières, avec une victoire en quatre manches décrochée face à l'Argentine (3-1). Déclarations des intéressés.

Laurent Tillie, coach de l'Equipe de France
« Nous avons effectivement gagné à la détermination. L'entrée de Nicolas Maréchal a été primordiale. Ce n'est pas notre match le plus propre mais il est important d'avoir pris les 3 points de la victoire. »

Velasco Julio, coach de l'Equipe d'Argentine
« Le service a été une clé importante et les Français ont très bien servi au 2ème set. Nous, nous n'avons pas su finir les points et nous n'avons pas été présents en défense. On a fait trop d'erreurs et on a surtout manqué de détermination. »

Nicolas Marechal, Equipe de France
« Nous sommes satisfaits de cette victoire car c'était important de prendre 3 points. C'est de plus en plus dur physiquement entre les matchs et les déplacements mais notre force c'est que sur les 14 joueurs chacun peut entrer et avoir un rôle important à un moment ou à un autre.
Pour ma part, j'ai pu apporter un peu de fraîcheur aujourd'hui car je n'avais pas beaucoup joué la semaine dernière et j'en suis très content. »

Earvin Ngapeth, Équipe de France :
« On a eu beaucoup de mal à rentrer dans le match, avec des fautes au service. Ce qui nous a manqué aussi, c'était de faire les points grâce à notre défense. On touchait beaucoup de ballons sans succès. Il y avait un manque d'agressivité total. Laurent (Tillie, le sélectionneur) a eu le coup de gueule qui nous a fait du bien. A la fin du troisième set, on s'est un peu relâché. On voulait peut-être aller trop vite. Mais tout le monde s'est bien repris ensuite. Aujourd'hui, je me sentais super bien physiquement, j'avais un peu la main chaude. Il y a eu d'autres fois où c'était plus Anto (Antonin Rouzier) ou Kevin (Tillie). Cette fois-ci, c'était mon tour. C'est normal, c'est notre boulot en attaque. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant