Bleues : Portes ne pouvait pas refuser le poste

le
0
Bleues : Portes ne pouvait pas refuser le poste
Bleues : Portes ne pouvait pas refuser le poste

Alain Portes succède à Olivier Krumbohlz à la tête de l'équipe de France féminine de handball. Dans un communiqué de la Fédération française de handball, le nouveau sélectionneur s'est dit honoré de cette nouvelle fonction : « Devenir entraîneur national au sein de la fédération française de handball est une proposition séduisante qui ne se refusait pas. J'en suis donc forcément ravi ; je sais que c'est une grande responsabilité que me confient le président et le DTN. C'est un aboutissement pour moi, même si je quitte la Tunisie le c?ur gros. J'ai vécu, en effet, de belles émotions avec l'équipe nationale masculine tunisienne. De plus, même si j'ai quitté le handball féminin en tant qu'entraîneur depuis quelques années, j'ai toujours suivi le parcours de l'équipe de France, notamment aux derniers JO où je suis allé les voir. J'ai envie d'aider cette équipe. Je succède certes à un monument du handball français. Olivier Krumbholz est un homme pour qui j'ai beaucoup de respect et il en a également pour moi à travers ses déclarations. Je pense bien évidemment à lui car cette sortie est bien évidemment difficile. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant