Blé tendre, pas d'affolement chez les exportateurs français

le
0
(Commodesk) Alors que la presse marocaine s'inquiète des possibles répercussions du froid sur les récoltes locales, les exportateurs français sont plus sereins que les marchés. Du point de vue des agronomes, il n'y a pas de souci à se faire sur le blé tendre en Europe, tant que le mercure ne descend pas sous moins 15°C.

Les céréaliers de France et leurs interlocuteurs font preuve de prudence. Leandro Pierbattisti, chargé de veille marché à France Export Céréales, rappelle que ces récoltes ne pointeront pas avant mars. Les opérateurs sont un peu inquiets, mais il est tôt pour évaluer la production future. Pour mémoire, en 2010-2011, la France a produit 34,5 millions de tonnes de blé tendre pour 31 mdt attendus, et la Russie 42 mdt au lieu de 62 espérés.

Seule la logistique portuaire et ferroviaire est fragilisée en cette saison au nord de la mer Noire. Pour le blé, le marché a ce qu'il faut pour la campagne en cours. A ce stade, pour France Export Céréales, la hausse des cours à Chicago et Paris semble exagérée.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant