Blé : hausses de prix à venir dans les magasins français 

le
0
Le bras de fer commence déjà entre industriels et distributeurs.

Pour l'instant, pas d'affolement : la valse des étiquettes dans les supermarchés n'a pas commencé. Les prix au client, souvent fixés pour l'ensemble de l'année, n'ont pas été affectés par la flambée du cours des matières premières. Mais la hausse arrivera tôt ou tard. «Les industriels nous demandent déjà des augmentations, confie un distributeur. + 8 à 12 % pour la volaille, + 4 à 9 % pour le café, + 8 % pour le pain de mie...» Fabricants de café ou de cacao, mais aussi industriels du pain ou de la viande, toutes les filières sont sur la brèche. «Aujourd'hui, l'augmentation de nos prix de revient est inéluctable, mais les distributeurs n'acceptent aucune hausse. Les semaines qui viennent seront très tendues», avertit Jean-René Buisson, président de l'Association nationale des industries alimentaires (Ania).

Un mois avant le début des négociations annuelles, le bras de fer commence déjà entre industriels et distributeurs. «À ce stade, c'est u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant