Blatter restera bien jusqu'aux élections

le
0
Blatter restera bien jusqu'aux élections
Blatter restera bien jusqu'aux élections

Sepp Blatter, le président démissionnaire de la FIFA, a annoncé lundi dans un communiqué où il plaide non coupable qu'il n'abandonnerait pas ses fonctions avant la prochaine élection, en février prochain. Comme prévu.

Sepp Blatter assure qu'il n'a rien à se reprocher. Comme prévu, le président démissionnaire de la FIFA restera donc en fonction jusqu’à la date des prochaines élections, en février 2016. Dans un communiqué dans lequel il dédouane au passage Michel Platini, annoncé comme son futur successeur, Blatter plaide non coupable, affirmant que la mission pour laquelle il a versé au Français près de deux millions de francs suisse (environ 1,8 M€) faisait l’objet d’un contrat des plus réglementaires.

« Je n’ai rien fait d’illégal », affirme Blatter, évoquant via la voix de ses avocats « un paiement contractuel » et « une compensation valide et rien d’autre. » On apprend dans le communiqué publié lundi par la FIFA que l’intéressé a annoncé dans la journée à son personnel qu’il resterait bien en poste jusqu’aux élections. « Il s'est adressé au personnel de la FIFA aujourd'hui (lundi), et lui a dit qu'il coopérait avec les autorités et répété qu'il n'avait rien fait d'inapproprié, et affirmé qu'il allait rester président de la FIFA. »

Communiqué de Sepp Blatter
Le Président Blatter a parlé au personnel de la FIFA aujourd'hui (lundi) et l’a informé de sa coopération auprès des autorités. Il a réitéré qu'il n'avait rien fait illicite ou d’abusif et a déclaré qu'il resterait en tant que président de la FIFA.

Sur la question Platini, le président Blatter a partagé vendredi avec les autorités suisses le fait que M.Platini a eu une relation contractuelle de travail avec la FIFA en tant que conseiller du président à partir de 1998. Il a expliqué aux procureurs que les paiements n’ont été qu’une compensation valide et rien de plus et qu’ils avaient été correctement pris en compte au sein de la FIFA, y compris la retenue des cotisations de sécurité sociale.

En raison de l'enquête en cours, le Président Blatter ne répondra pas à d'autres questions jusqu’à nouvel ordre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant