Blatter rejette à nouveau toute responsabilité

le
0
Blatter rejette à nouveau toute responsabilité
Blatter rejette à nouveau toute responsabilité

Sepp Blatter a encore nié toute implication dans les affaires de corruption secouant la FIFA et a assuré mardi à la chaîne publique allemande ARD que sa confiance avait été abusée.

Sepp Blatter ne lâche pas l’affaire. Suspendu pour 90 jours par la FIFA, le président démissionnaire de l’instance internationale est accablé par des révélations de la BBC. Cette dernière assure que le FBI se penche actuellement sur des documents qui démontreraient que le principal intéressé ne pouvait ignorer les pratiques de corruption au sein de son institution. Une nouvelle information qui ne fait pourtant pas dévier Blatter de sa ligne de conduite. Il l’assure, il est « une personne honnête » dont la confiance a été « abusée ». C’est ce qu’il a déclaré ce mardi dans un entretien accordé à la chaîne publique allemande ARD.

Blatter a pensé à arrêter après le Mondial 2014

« Je ne suis pas le comptable de la FIFA. On ne peut pas me faire des reproches si je n'étais pas impliqué », a soufflé le Valaisan de 79 ans, qui a quitté la présidence de la FIFA qu’il occupait depuis 1998. Clamant son innocence à qui veut bien encore l’entendre, Blatter admet un regret : ne pas avoir quitté son poste dans la foulée de la Coupe du Monde 2014. « On me l'avait suggéré, particulièrement ma famille. Et j'aurais dû le faire. » Pas du genre à s’apitoyer sur son sort, le Suisse est encore prêt à se battre. Il prépare soigneusement le terrain avant son audition par la commission d’éthique de la FIFA la semaine prochaine. Avec le but de laver son honneur et de savonner la planche à Michel Platini par la même occasion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant