Blatter, parole à la défense ?

le
0
Blatter, parole à la défense ?
Blatter, parole à la défense ?

Ce lundi après-midi, Sepp Blatter a tenu une conférence de presse à l'issue de la réunion du comité exécutif qui devait décider de la teneur des réformes à mettre en place et de la date des prochaines élections présidentielles. Alors M. Blatter, qu'aviez-vous à nous dire ?

Il avait manqué au monde. Depuis le 2 juin dernier et l'annonce de sa démission, le toujours président de la FIFA Sepp Blatter s'était abstenu de toute apparition publique. Il avait même soigneusement évité les déplacements internationaux – on n'est jamais trop prudent. Les deux dernières déclarations de Sepp étaient donc ces mots emplis d'honnêteté, presque touchants : " Je ne sens pas un mandat soutenu par l'intégralité du monde du football ", le jour de sa démission ; " Je ne suis pas parfait. Personne n'est parfait. Mais nous allons faire du bon travail ensemble ", 4 jours plus tôt, suite à sa réélection. La routourne avait très vite tourné, puis elle a semblé ralentir. Aujourd'hui, où en est-elle ?

" C'est presque insultant pour la mafia "


Avant d'arriver face aux médias ce lundi, la bande à Sepp a senti la pression monter. Alors que le département de la Justice américaine ou le Parlement anglais suivent attentivement l'affaire, le sponsor Coca-Cola a adressé le 9 juillet une requête formelle de réformes, proposant Kofi Annan à la tête d'une commission indépendante. Surtout, Jeffrey Webb, ex-président de la CONCACAF et ex-vice-président de la FIFA, a été extradé vers les Etats-Unis mercredi dernier. L'homme originaire des îles Caïmans a plaidé non-coupable et versé 10 millions de dollars de caution pour sa libération, mais il reste assigné à résidence. Et puis, l'Amérique nous a offert la plus belle punchline, le jour de l'extradition de Jeffrey Webb. Auditionné par la commission américaine sur les agissements de la FIFA, le sénateur démocrate Richard Blumenthal a balancé : " En fait, ce qui a été révélé jusqu'à présent montre que ce sport est dirigé par un groupe qui s'apparente à une mafia. La seule hésitation qu'on peut avoir en utilisant ce terme est que c'est presque insultant pour la mafia, parce que, dans la mafia, la corruption n'aurait jamais été aussi flagrante, arrogante et manifeste. " USA 1, FIFA 0. Parole à Don Blatter.

A 15 heures, Sepp Blatter se présente en salle de presse. Il sort du comité exécutif extraordinaire qui se tenait depuis 10 heures ce lundi matin. La veille au soir, le comité avait déjà été réuni à l'hôtel Baur à Zürich, précisément là où sept hauts dirigeants de la fédération internationale avaient été arrêtés le 27 mai. Les 25 membres du comité étaient présents. Ou presque : le Brésilien Marco Polo del Nero s'est abstenu,…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant