Blanquer lance les stages d'été pour les CM2

le
6
BLANQUER LANCE LES STAGES D'ÉTÉ POUR LES CM2
BLANQUER LANCE LES STAGES D'ÉTÉ POUR LES CM2

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Education a annoncé jeudi dans Le Parisien la mise en place dès cet été de stages pour préparer les élèves de CM2 les plus défavorisés à la rentrée en sixième.

Jean-Michel Blanquer estime dans une interview que les grandes vacances peuvent être, pour les élèves des milieux les plus défavorisés, un "moment de déperdition des acquis".

"Dès cet été, nous allons donner aux élèves de CM2 la possibilité de bénéficier de soutien gratuit, avant l'entrée en sixième", dit-il. "Ces stages d'une semaine seront proposés fin août au moins en éducation prioritaire et si possible plus largement."

Ces stages seront assurés par des enseignants volontaires rémunérés sur la base du tarif des heures supplémentaires et centrés sur le français et les mathématiques.

Jean-Michel Blanquer se prononce par ailleurs en faveur du rétablissement du redoublement, pratiquement exclu aujourd'hui.

"Il n'est pas normal d'interdire le redoublement. Il y a quelque chose d'absurde à laisser passer de classe en classe des élèves accumulant les retards", explique-t-il. "Le redoublement doit rester possible quand c'est dans l'intérêt de l'élève et dans des cas qui doivent rester rares."

Cette inflexion s'appliquera dès l'année scolaire 2017-2018, précise le ministre de l'Education, qui confirme également sa volonté de lancer dès la rentrée la possibilité pour les collégiens de faire leurs devoirs dans le cadre du collège.

"Ce sera aussi sur la base du volontariat et gratuit", précise Jean-Michel Blanquer. Là encore, il sera fait appel à des professeurs volontaires payés en heures supplémentaires et à des surveillants dont le statut évoluera afin qu'ils deviennent des assistants pédagogiques.

"Ce seront des personnes qui se destinent à être professeurs et qui se formeront grâce à cela", explique-t-il. "Je lance aussi un appel à tous les étudiants ou jeunes diplômes qui ont envie de s'investir."

Il mise également sur le service civique pour accompagner les élèves dans leurs devoirs.

(Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • neofoxy il y a 3 mois

    Pour info, il arrive que des élèves aient des passages à vide lors de leur scolarité. Je suis bac+5 et pourtant j'ai redoublé en 5ème alors que j'avais des supers notes en primaire. Je suis remonté vers la fin du lycée.

  • M2281386 il y a 3 mois

    Poudre de perlinpinpin! Une seule solution : durcir l'enseignement et la sélection. Si t'es pas fait pour étudier, c'est pas grave, tu feras un bouleau manuel et en plus tu sais quoi? Tu seras heureux!

  • kejocol il y a 3 mois

    mDR, faire bosser les enseignants au mois d'aout !!!! y aura t il des volontaires? moins sur.

  • YesWeTax il y a 3 mois

    Une des mesures de Macron est de mettre en place des classes à la maternelle de 12 élèves max dans les zones prioritaires. Le fait de donner des cours de soutien va alourdir le déficit mais il faut regarder plus loin. Ce sera encore pire si nos ados sortent plus tard sans compétence sans le socle de connaissance fondamentale. Il vaut mieux traiter le pb en amont et au plus tôt.

  • Kzys il y a 3 mois

    Oui très bonnes initiatives.Mais encore une fois payer en heures supplémentaires ça va encore alourdir le déficit.

  • desmar10 il y a 3 mois

    Pas mal comme initiative et il faut également insister sur l’efficacité des écoles maternelles ,,en relation avec les parents dès les 1ers problèmes constatés.. CELA EST ESSENTIEL car tout commence là !!