Blanc : « Je suis responsable »

le , mis à jour le
0

Laurent Blanc a admis sa part de responsabilité dans l’élimination du PSG en quart de finale de la Ligue des Champions, mardi soir contre Manchester City. L’entraîneur parisien a tenté d’expliquer ses choix tactiques et dit surtout regretter les occasions manquées du match aller.

Laurent Blanc, qu’est-ce qui vous a manqué sur ce match retour ? Si on analyse les deux matchs, car il faut analyser les deux matchs, je pense que nous n’avons pas été assez efficaces dans nos temps forts. Nos ratés du match aller conditionnent le match retour. En plus, après le premier match, on a perdu deux joueurs sur suspension, ça fait beaucoup. Mais on ne va pas se retrancher derrière ça. Manchester City a été beaucoup plus efficace et je pense que c’est pour cela qu’ils se sont qualifiés. Bravo à eux. C’est une très bonne équipe, pas spectaculaire mais très efficace. Ils ont été bien compacts, ils ont bien défendu. Sur les deux rencontres, ce n’est pas anormal que Manchester City se qualifie.Regrettez-vous l’état d’esprit ou le manque de révolte de vos joueurs ? Avez-vous aussi des regrets quant à vos choix tactiques ? Quand on ne se qualifie pas on peut tout regretter. Quand on gagne, personne ne pose ce genre de question. C’est le jeu… On avait des stratégies, on les a mise en place mais on n’a pas toujours été efficaces dans ce qu’on voulait faire. On a montré nos limites techniques sur ces deux matchs, mais elles sont aussi compréhensibles si on analyse les deux matchs. On avait aussi des absents qui ont beaucoup compté, qui nous permettent d’avoir une assise technique beaucoup plus stable. Cela n’explique pas tout, mais c’est dommage de ne pas avoir eu toutes nos armes. C’est dommage car sincèrement c’était jouable pour se qualifier en demi-finale.

« Le match aller nous donne énormément de regrets »

Et sur votre choix de démarrer en 3-5-2 ? Sur le premier match, on a vite compris que Manchester City possédait des éléments offensifs assez percutants et efficaces. On perdait aussi Matuidi sans récupérer personne, on a bien analysé les choses et on a pensé qu’il fallait d’abord bien défendre, être bien compacts dans l’axe, les priver d’espace. Défensivement on l’a pas mal fait, mais c’est dans l’utilisation du ballon qu’on a été en difficulté. On a eu beaucoup de déchet technique. Et en plus, Thiago Motta se blesse. Malgré cela on continue à y croire, et City, sur une de ses occasions, arrive à marquer un but. On pensait leur défense fébrile, mais sur le retour, elle a été solide.Avez-vous été déçu par vos attaquants ? Plus largement, le niveau de la Ligue 1 est-il en cause dans ce genre de rencontre ? Quand tu fais 0-0 et que tu dois marquer au retour, offensivement, oui, on aurait pu faire mieux. Ça a été insuffisant, mais je pense qu’il faut tous se mettre dans le même panier. Ce soir, tout a été insuffisant. Que ce soit offensivement ou que ce soit au milieu. Dans le jeu, Manchester City a été beaucoup plus solide. Est-ce la faute à la Ligue 1 ? Je ne sais pas. Mais en Ligue des Champions ce sont souvent les mêmes clubs en demi-finales. Ce sera encore le cas. Il y a toujours trois clubs avec un invité. Ce sera Manchester City, bravo à eux, mais il nous a manqué trop de choses sur ces deux confrontations pour aller plus loin. Le match aller nous donne énormément de regrets. Sur le retour, on a fait tout ce qu’on a pu, les joueurs ont beaucoup donné.

« Un nouveau cycle ? C’est une réflexion à mener »

Doit-on s’attendre à un nouveau cycle maintenant ? C’est une réflexion à mener. Pas que celle-là d’ailleurs. Il faut analyser toute la saison, pas seulement la Ligue des Champions. Des cadres sont en fin de contrat, il faudra bien analyser les choses. Ce soir on est tellement déçus et énervés, car on pensait vraiment qu’on pouvait se qualifier, qu’on va attendre un peu pour mener la réflexion. Mais c’est logique qu’elle soit menée.L’entraîneur que vous êtes se sent-il responsable ? Je suis responsable. C’est moi qui ai fait l’équipe, c’est moi qui ai choisi les joueurs, la stratégie. Quand vous gagnez, les joueurs sont responsables, quand vous perdez, c’est la faute de l’entraîneur. Ce n’est pas un problème. Je l’accepte. Je suis autant déçu que mes joueurs. On y croyait vraiment. Mais je dois dire que Manchester City m’a surpris défensivement. Le responsable c’est toujours l’entraineur donc je ne me débine pas, la responsabilité je la prends.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant