Blanc : « J'ai de grands joueurs et de grands hommes »

le , mis à jour à 18:10
0

Avant le déplacement du PSG à Bordeaux mercredi soir en match en retard, Laurent Blanc a été interrogé sur les nombreuses blessures dans son effectif. L’entraîneur parisien est également revenu sur le comportement très professionnel de son équipe en cette fin de saison.

Laurent Blanc, y a-t-il des joueurs forfait ou incertains pour le déplacement à Bordeaux ? Il y a des joueurs blessés comme souvent, trop souvent à mon goût. Blaise Matuidi va mieux mais sera trop court pour demain (mercredi). Javier Pastore sera peut-être disponible, on verra après l’entraînement. Gregory van der Wiel est dans le même cas que Javier, il souffre de la hanche. Douchez est blessé au genou et s’entraîne à part. Enfin, Edinson Cavani a pris un sale coup à Ajaccio sur le mollet, qui ne lui permettra pas d’être dans le groupe, tout comme Marco Verratti, mais ça vous le savez déjà… Quelle est votre réaction à l’opération de Marco Verratti justement ? On a tout fait pour éviter l’opération. Nous souhaitions communiquer plus tard, mais à l’heure des réseaux sociaux cela devient compliqué de garder des informations. Pour Marco il était impossible d’éviter l’opération. Nous avons tout fait avec le staff médical pour essayer de l’éviter, mais c’est comme ça. On est tous déçus pour lui mais on voit aussi le bon côté des choses. Il va revenir en pleine forme la saison prochaine.

Blanc : « Nkunku, je l’ai apprécié dès la première fois que je l’ai vu »

Quelle est votre formule magique pour garder votre effectif aussi concentré et motivé en cette fin de saison ? Il n’y en a pas ! Ce qu’il y a de bien avec ce groupe, c’est qu’il est très professionnel. Ce sont de grands joueurs et de grands hommes. Certes, ils profitent de leur temps libre mais dès qu’ils sont sur un terrain, ils veulent toujours gagner. Tous les joueurs ont cette envie, et cela donne de la motivation au collectif. Elle s’ajoute aux motivations individuelles à l’image d’Ibra qui souhaite battre le record de buts. Et pour un entraîneur, c’est plus facile. Ça peut arriver de ne pas être dedans. Mais pendant 90 minutes les joueurs restent attentifs. Je dirais même que depuis trois ou quatre matchs nous sommes encore plus rigoureux et mieux organisés. Que pensez-vous de la première convocation de Christopher Nkunku en équipe de France U19 ? C’est un joueur que j’ai apprécié dès la première fois que l’ai vu. Il était venu pour nous rendre service avec d’autres jeunes. A Paris, c’est difficile, car il y a de très grands joueurs, mais lui nous a vite fait remarquer son aisance technique. Il a fait une très bonne préparation avec l’équipe cet été et je pense qu’il a encore une grande marge de progression. C’est le cas des autres jeunes comme Alec Georgen, Odsonne Edouard ou Jonathan Ikone qui peuvent encore intégrer le groupe sur la durée.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant