Blâme contre S&P après une annonce erronée sur la note française

le
0
L'AUTORITÉ EUROPÉENNE DES MARCHÉS FINANCIERS RÉPRIMANDE STANDARD & POOR'S APRÈS UNE ERREUR
L'AUTORITÉ EUROPÉENNE DES MARCHÉS FINANCIERS RÉPRIMANDE STANDARD & POOR'S APRÈS UNE ERREUR

LONDRES (Reuters) - L'autorité européenne des marchés financiers a infligé mardi un blâme à l'agence de notation Standard & Poor's, qui avait annoncé par erreur l'abaissement de la note de crédit de la France en novembre 2011, au plus fort de la crise de la dette en zone euro.

Cette erreur avait servi d'argument au Parlement européen pour adopter une série de textes destinés à durcir la législation entourant les actions des agences de notation dans l'Union européenne.

L'Esma (European Securities and Markets Authority) souligne que l'incident de 2011, qui prend sa source dans l'envoi d'un courriel indiquant "France (Republic of) (Unsolicited Ratings): DOWNGRADE", alors que la note de la dette française n'avait pas été abaissée, allait à l'encontre des règles régissant l'activité des agences de notation.

Le blâme adressé par l'Esma, qui s'apparente à une admonestation publique mais n'inclut aucune sanction financière, est le premier avertissement lancé contre une agence de notation depuis que l'autorité a pris en charge la régulation du secteur en juin 2011.

Un porte-parole de S&P a salué mardi la décision de l'Esma, soulignant qu'elle montrait que l'agence n'avait pas agi mal intentionnellement ou par négligence.

Selon l'Esma, l'erreur commise par S&P résulte de défaillances dans le respect des procédures de contrôle qu'elle a instituées. Il avait de plus fallu à l'époque près de deux heures à S&P pour que l'agence corrige son erreur.

Deux mois plus tard, en janvier 2012, S&P devenait la première des grandes agences de notation financière à priver la France de son "triple A".

(Huw Jones et Chris Vellacott; Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux