Blaise Matuidi annonce la couleur

le , mis à jour à 18:05
0
Blaise Matuidi annonce la couleur
Blaise Matuidi annonce la couleur

Opposé mercredi soir au Real Madrid (3eme journée de la phase de poules), le PSG ambitionne de frapper un gros coup devant son public du Parc des Princes. Ambitieux, le milieu de terrain parisien vise la première place du Groupe A. Le tout avant une victoire finale à Giuseppe-Meazza ?

Avec les arrivées estivales de Layvin Kurzawa, de Kevin Trapp, de Benjamin Stambouli et surtout d’Angel Di Maria, le Paris Saint-Germain a-t-il enfin les moyens de remporter cette édition de la Ligue des Champions ? Alors que l’objectif affiché est au moins le dernier carré, Blaise Matuidi ne cache pas les ambitions du club de la Capitale, même s’il s’agit apparemment d’avancer masqué. « Il ne faut pas non plus s’enflammer, explique le milieu de terrain international français de l’actuel leader de Ligue 1. Le Real a tout de même gagné dix fois la Ligue des Champions. Il n’y a pas si longtemps, ils ont fait la Decima (ndlr : en 2014 face à l’Atlético Madrid). On est encore loin de tout ça. Aujourd’hui, le favori reste le Real Madrid. On a une très, très bonne équipe, même une grande équipe. Mais au niveau européen, on n’a encore rien fait, rien gagné. Cette année, on a envie de faire quelque chose de bien. On est concentré sur ça. Tout est réuni pour qu’on le fasse. Mais on sait que la réalité du terrain, c’est encore autre chose. Il y a encore de grandes équipes qui veulent gagner cette Ligue des Champions. Ça peut être une très bonne année pour le Paris Saint-Germain. »

Terminer devant le Real

Mais avant de penser à la victoire finale, les troupes de Laurent Blanc doivent d’ores et déjà passer les poules et si possible terminer devant les Merengue (Malmö et Donetsk sont aussi dans ce Groupe A). Histoire de bénéficier d’un tirage au sort plus favorable lors des huitièmes de finale. Dans cette optique, l’ancien Troyen et Stéphanois Blaise Matuidi est parfaitement conscient que l’éventuel succès de demain se construit dès aujourd’hui. « On va déjà tout faire pour gagner les poules, prévient le Tricolore. Après, on verra comment ça se passe. Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte, notamment le tirage au sort. C’est toujours mieux de terminer à la première place. Même si le deuxième n’est pas forcément mauvais, le fait de recevoir au match retour, c’est toujours mieux que l’inverse. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant